ActualitéAsieBusinessTransport

215 millions de dollars pour une start-up de vélos en libre-service

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici
  • Mobike opère dans neuf villes à travers la Chine.
     
  • La start-up chinoise revendique 30 000 vélos en moyenne mais vise la barre des 100 000 vélos dans chaque ville d’ici la fin de l’année.
     
  • Contrairement aux modèles européens, comme le Vélib’ à Paris, Mobike offre la possibilité de prendre et déposer un vélo de la société n’importe où dans la ville.

 

Le montant

La start-up chinoise Mobike, qui développe un service de partage de vélos, a bouclé un tour de table de 215 millions de dollars. L’opération a été menée par le géant de l’Internet Tencent et Warburg Pincus. L’agence de voyage en ligne Ctrip, qui a mis la main sur Skyscanner pour 1,74 milliard de dollars en novembre dernier, et Huazhu Hotels Group, groupe hôtelier qui exploite plus de 3 000 hôtels en Chine, ainsi que les investisseurs historiques Sequoia China et Hillhouse Capital ont également participé à ce tour de table. 

Le marché

Fondée en 2015 par Wang Xiaofeng, ancien manager général d’Uber à Shanghai, Mobike a lancé son service de partage de vélos à Shanghai en avril dernier. Désormais, la société opère dans neuf villes à travers la Chine. Actuellement, Mobike revendique 30 000 vélos en moyenne mais vise la barre des 100 000 vélos dans chaque ville d’ici la fin de l’année. La société affirme qu’elle possède plus de 100 000 vélos à Shanghai.

Contrairement aux services de partage de vélos publics lancés par de nombreuses municipalités à travers le monde, comme le Vélib’ à Paris, Mobike offre la possibilité de prendre et déposer un vélo de la société n’importe où dans la ville. Pour cela, l’application mobile de la start-up géolocalise les vélos disponibles, qui peuvent être débloqués en scannant un code QR présent sur chaque vélo.

Sur le marché du partage de vélos, Mobike doit faire face à la concurrence d’Ofo. Cette société chinoise est notamment soutenue par Xiaomi et Didi CHuxing. Ofo revendique plus de 70 000 vélos dans 20 villes en Chine, avec 1,5 million d’utilisateurs enregistrés qui réalisent 500 000 trajets par jour. 

Les objectifs de la Start-up

Cet investissement doit permettre à Mobike de poursuivre son développement en Chine et de s’étendre à l’international. La start-up chinoise prévoit d’ores et déjà de lancer son service à l’étranger pour la première fois à Singapour au premier trimestre 2017. Cette première expansion pourrait donner lieu à d’autres lancements à l’international, notamment en-dehors de l’Asie.

Fondateur : Wang Xiaofeng

Lancement : 2015

Siège social : Shanghai 

Activité : service de partage de vélos

Financement : 215 millions de dollars en janvier 2017

Lire aussi : Le Chinois Ctrip rachète Skyscanner pour 1,74 milliard de dollars

Bouton retour en haut de la page
215 millions de dollars pour une start-up de vélos en libre-service
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
[Série A] RH : Club Employés lève 7 millions d’euros auprès de MAIF Avenir
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media