ActualitéMarketing & CommunicationTech

3 nouvelles applications à découvrir : Tweetreach, Whoosh et Jimdo

Zoom sur Tweetreach, un Twitter analyticsWhoosh, ou la fin des PV ? … Avec Jimdo, les e-commerçants peuvent maintenant gérer leur boutique même loin de leur ordinateur…

Tweetreach suit les tweets à la trace

Tweetreach est une sorte de Twitter analytics. Jusque là, rien de très nouveau, on connaît déjà Twittcounter, tweetstats ou crowdbooster. Mais ce qui fait la particularité de Tweetreach, c’est qu’il se concentre davantage sur le contenu et la portée des tweets que sur la popularité (ou non) des utilisateurs. Ici le but n’est pas de faire augmenter la liste des followers, mais plutôt de savoir à qui on s’adresse et avec qui il faut se mettre en contact.

Grâce à une barre de recherche, dans laquelle on entre par exemple le nom de son blog, ou de sa société, l’outil est capable de recenser tous les comptes ayant reçu un tweet à ce sujet dans les sept derniers jours : c’est la fonction « reach » de l’appli. Une seconde fonction, « exposure », permet de déterminer combien de comptes ont tweeté ou retweeté un message contenant le fameux nom.

Tweetreach résume le tout dans un rapport basé, dans sa version gratuite, sur une cinquantaine de tweets. La version professionnelle de l’application permet d’accéder à des informations supplémentaires sur les utilisateurs les plus actifs.


Whoosh ou la fin des contraventions?

Whoosh est une « solution de stationnement » par mobile, téléchargeable gratuitement sur Google play ou l’App store.

Cette application permet à l’utilisateur, une fois géolocalisé, de réserver son stationnement et de le payer en ligne via son smartphone. Plus besoin de tickets donc, et une fois garé et loin de son véhicule, l’utilisateur peut encore passer par Whoosh pour prolonger la durée de son stationnement, moyennant une rallonge. De retour chez lui, il a enfin la possibilité d’imprimer tous ses tickets de parking, émis en ligne.

Imaginé par Parkéon, qui expérimente depuis plusieurs années le paiement de stationnement par mobile, Whoosh n’est pour l’instant utilisée que dans quatre villes en France.


Gérer son site internet depuis son iPhone avec Jimdo

Six ans après s’être lancée dans la création de sites internet gratuits pour particuliers et professionnels, la société Jimdo constate qu’un quart de ses utilisateurs se connecte via leur iphones ou ipads.

Les trois co-fondateurs, basés à Hambourg, décident donc de lancer une application mobile, disponible gratuitement depuis le 22 août sur l’App store.

Elle permet aux utilisateurs de créer et de gérer leur site directement depuis leur iphones ou iPads.


Tags
Plus d'infos

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

9 commentaires

  1. Le concept de Whoosh est bien sûr excellent et je ne doute pas qu’il sera un succès (si ce n’est pour cette application ce sera pour un concurrent). Mais je n’arrive vraiment pas à comprend, ni le nom, ni la charte graphique et encore moins la vidéo de présentation… Bon évidemment je touche à des critères très subjectif, chacun en pensera ce qu’il voudra.

  2. Le  concept de Woosh est en effet intéressant mais difficile à mettre en place. Comment ne pas se faire court-circuiter par les gendarmes qui distribuent les PV ? J’ai du mal à comprendre… Ceci dit je remarque que la nouvelle tendance parmi les développeurs d’applications ou de site web tourne autour des économies. Que ce soit en parking, PV ou alimentation, les français deviennent de plus en plus économes. Des entreprises comment MoneyDoc (http://www.moneydoc.fr) se développent alors autour de la PMF. Nouvel eldorado pour les applications online ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer