A la uneActualitéEuropeMarketing & Communication

[3 questions à] Augustin Ory : «Nous entrons à présent dans la V.2 du programmatique»

Frenchweb : Sommes-nous arrivés à l'âge de la mâturité concernant la publicité programmatique?

Augustin Ory, CEO chez The Moneytizer : Le monde de la publicité en ligne a connu ces 4 dernières années une véritable révolution avec l’avènement du programmatique ! Nous entrons à présent dans la V.2 du programmatique avec l’arrivée du header bidding. Nous sommes fiers d’être la première plateforme de monétisation en France à proposer cette nouvelle technologie à près de 3000 sites.

J’ai toujours comparé le fonctionnement de l’achat programmatique à celui des marchés boursiers. Le header bidding s’en approche encore plus avec la mise en compétition de nos partenaires SSP au profit de nos éditeurs. Celui qui propose le meilleur prix obtient l’impression. Ce n’est plus un seul acheteur qui rencontre un seul vendeur, donnant tout son sens à la notion de « marketplace ».Augustin Ory, CEO The Moneytizer

Nous constatons déjà des effets très positifs suite à ce lancement.

Quel est l’impact du header bidding sur la monétisation ?

Nous pouvons à ce jour tirer des premières conclusions positives :

  • Augmentation des CPM net éditeurs d’environ 20% à 22%
  • Réduction du temps de chargement des pages : le script du header bidding se trouve dans le header de la page dont les contenus s’affichent pendant la fameuse mise en compétition puisque nos publicités sont asynchrones.
  • 100% de taux de remplissage
  • Le header bidding apporte un véritable yield holistique.

 

Quel est l’avenir du premium (vente de gré à gré) vs le programmatique ?

Ces 2 modes de monétisation sont totalement complémentaires.

Le premium aura toujours sa place dans le monde de l’achat et de la vente de publicité. Il y aura toujours des chefs de publicité qui vendront de belles opérations intégrées, créatives et impliquantes aux annonceurs.

De son coté, le programmatique se concentre sur l’optimisation du remplissage des inventaires publicitaires d’un site éditeur. Il passera toujours après une vente premium mais sa part de marché sera de plus en plus importante.

Nous voulons nous imposer comme la solution idéale pour tout éditeur qui n’a pas d’expertise, ni de temps à consacrer à la gestion de ses espaces pub.

 

The Moneytizer a développé une technologie performante basée sur un système d’enchères qui propose vos espaces publicitaires aux plus gros acteurs de la publicité mondiale. Cet algorithme vous permet ainsi de rentabiliser au mieux votre site internet grâce à la publicité.

[Contenu proposé par The Moneytizer]

FrenchWeb

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[3 questions à] Augustin Ory : «Nous entrons à présent dans la V.2 du programmatique»
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD
Deliveroo envisage de quitter l’Espagne, où les livreurs devront bientôt être salariés
Google
GAFAM: des résultats trimestriels à nouveau mirobolants malgré quelques nuages
Xavier Niel lance une OPA simplifiée sur les actions d’Iliad, retirant le groupe de la Bourse