Data Room

[3 questions à] Ed Frank, Bootcamp Ventures: « Il y a une french touch dans l’univers start-up »

Bootcamp Ventures organise pour la première fois « iX Paris 3013 », un événement qui connecte startups et investisseurs étrangers. Interview avec Ed Frank, l’organisateur de l’événement, également co-fondateur de Bootcamp Ventures.

FW: Présentez-nous Bootcamp Ventures, et l’événement iX Paris?

Ed Frank : Bootcamp Ventures est un réseau qui connecte les startups et le monde des investisseurs dans plusieurs endroits du monde. C’est un réseau qui aide et facilite les co-investissements et l’accès à des écosystèmes de startups. Nous organisons un événement ( iX) dans plusieurs régions comme Tel Aviv, la Turquie, et les Etats-Unis. Nous avons été approchés par la Région Ile-de-France l’année dernière pour organiser l’événement à Paris, qui est le 21ème événement! iX Paris 2013 va donc donner la possibilité à 20 startups – les plus prometteuses – de rencontrer des investisseurs venus de plus de 20 pays. Nous les avons accompagnées dans leur session de pitch notamment.

FW: Quel type de start-up avez-vous sélectionné, et comment avez-vous collaboré avec elles?

Ed Frank: Notre but est de mettre en contact des startups et des investisseurs, et notamment des startups qui veulent se développer à l’international. Nous avons sélectionné des entreprises dont on sait qu’elles peuvent intéresser les investisseurs: un produit abouti, une équipe solide, et un potentiel pour se développer en dehors de France. Nous avons travaillé de près avec ces entreprises, même si elles semblent bien connaître le monde de l’investissement. Mais on constate que pour être efficace, il faut qu’elles « tapent juste ». C’est ce que nous les aidons à faire.

FW: Pensez-vous qu’il y a une french touch? Le manque d’investissement ici n’est-il pas une bonne opportunité pour les autres ?

Ed Frank: Oui il y a une french touch. Je pense que les Français sont très bons techniquement, il y a beaucoup de talents en big data. Ici il n’est pas rare de trouver des profils de data-analyste ou de data-scientist. Il y a aussi de bonnes performances sur le web analytics, et la réalité augmentée. La notion de design est au coeur de l’e-commerce, on sent bien que dans les projets, l’interface utilisateurs est pensée comme un service.

Pour le manque d’investissement, oui il y a clairement une opportunité pour les investisseurs étrangers. Les startuppers que je rencontre m’en font souvent l’écho, mais ils savent aujourd’hui composer: l’early-stage se place à plusieurs niveaux, les opportunités aussi. Nous leur offrons une occasion de « voir plus grand », avec pour point d’orgue une session de Demo Conference dans la Silicon Valley pour la start-up qui aura le plus convaincue lors des présentations.

Le site de l’événement iX Paris.

Marion Moreau

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[3 questions à] Ed Frank, Bootcamp Ventures: « Il y a une french touch dans l’univers start-up »
Grâce à une forte croissance, Teads s’installe à la deuxième place du FW500
[Livre Blanc] Conseils et outils préférés de ceux qui entreprennent (beaucoup)
[Livre Blanc] Rapport mondial 2020 sur les applications bancaires et de paiements
[Livre Blanc] Oui.sncf, e.leclerc… la nouvelle tendance des extensions internet personnalisées
[Livre Blanc] Digital Business Acquisition: comment continuer de performer en 2020 ?
[Livre Blanc] Dématérialisation RH et organisations multi-sites : quelles synergies ?