Actualité

[3 questions à] Eric Morand: « Ubifrance est un partenaire des startups qui veulent s’internationaliser »

UBIFRANCE organise la 6ème édition des Rencontres Internationales du Numérique les 23 et 24 octobre prochains à Paris. L’événement s’adresse aux PME et startups financées ou en recherche de financement.  L’inscription est gratuite. 

Eric Morand est le Directeur des Nouvelles Technologies  & Innovation, à la Division Services chez Ubifrance.

EMorand

FW : Quelle est la question la plus fréquente d’une PME innovante quand elle pense à s’internationaliser ?

Eric Morand: Il s’agit souvent de plusieurs questions d’ailleurs liées entre elles : comment faire ? par quel marché débuter ? quels moyens seront nécessaires ?

Trois questions fondamentales auxquelles il est souvent difficile de répondre seul pour une PME de manière générale mais en particulier du secteur numérique car souvent le marché potentiel est immédiatement mondial ! Les réponses à ces questions sont bien entendu très différentes selon que la PME est positionnée sur des marchés  BtoB ou BtoC , selon qu’elle propose des solutions physiques ou logicielles ou encore en fonction  des secteurs applicatifs visés ; ces réponses sont cependant essentielles pour permettre aux entreprises de construire une stratégie de développement internationale

FW : Quelles sont les aides et les conseils qu’Ubifrance peut apporter aux PME  innovantes pour réussir leur développement international ?

Eric Morand: Ubifrance dispose aujourd’hui d’un réseau d’experts du numérique présents dans tous les pays qui comptent avec des équipes renforcées sur les marchés clés en Europe , Amérique du nord ou encore Asie. Ces experts vous pouvoir d’abord aider les entrepreneurs à valider le potentiel d’un marché et l’aider ainsi à prioriser ses pays cibles avant de jour leurs rôle d’accélérateur d’affaires en devenant des business développeurs à temps partagé pour les entreprises qui nous font confiance. Cette proximité avec les marchés et les écosystèmes constituent un atout que nous mettons au services des entreprises françaises !

Par ailleurs, le partenariat très étroit que nous avons avec BPIFrance nous permet aussi d’orienter les entreprises vers les meilleurs solutions pour répondre à leur besoins éventuels de financement pour leur développement international.

RIN 2013

FW : Y a-t-il des sociétés auxquelles vous déconseillez de se développer à l’international et pourquoi ?

Eric Morand: Très clairement, notre mission et objectif est de participer au succès commercial des PME à l’international ; cela signifie que si nous estimons qu’une entreprises n’est pas prête, nous allons lui déconseiller de se lancer dans cette aventure : typiquement, une entreprise qui n’a pas un produit éprouvé avec une véritable proposition de valeur ou encore qui n’a pas les ressources humaines ou financières à investir dans un développement international qui prend souvent entre 18 et 24 mois avant de voir les premiers résultats.

J’ai moi-même vu trop souvent des entreprises pour lesquelles nous avions organisés des rendez-vous commerciaux de haut niveau, qui avaient suscités un réel intérêt de la part des prospects étrangers mais qui ensuite n’avaient pas la bande passante pour faire un suivi efficace derrière !  Dans ce cas, l’action est tout à fait contreproductive et il en est de même d’ailleurs si de manière générale la PME n’a pas prévu « le coup d’après », c’est-à-dire ce qu’elle fera si sa solution suscite un intérêt : choix d’un distributeur/partenaire local, implantation commerciale, adaptation du produit….

On y revient, il est essentiel pour réussir d’avoir une vraie stratégie et les moyens qui vont avec et dans ce registre Ubifrance se positionne vraiment comme un partenaire des PME innovantes !  C’est à cette occasion, que les Rencontres Internationales du Numérique (RIN) pourront donner les premières clés de l’international aux PME avec 1/ une journée complète de conférences (23 octobre) qui mettent en avant les opportunités de business pour les PME françaises sur plusieurs zone géographiques mais aussi grâce à la 2eme journée du 24 octobre consacrée essentiellement aux RDV BtoB avec les experts Pays d’UBIFRANCE mais aussi avec les experts financements publics et privés.

L’événement est gratuit et sur inscription sur http://rin.ubifrance.fr

  • 1ére Journée de Conférences/Plénières : Sur les grandes tendances et clés du succès avec plus d’une vingtaine d’experts UBIFRANCE couvrant les principaux marchés des TIC  d’Europe, Amérique du Nord, d’Asie ainsi que de pays émergents et à fort potentiel. Cette journée sera aussi l’occasion, avec la collaboration entre UBIFRANCE et l’IE-Club, de décerner de nombreux trophées visant à récompenser et promouvoir les PME les plus innovantes au meilleur potentiel international. Et pour la première fois cette année, ces Trophées de l’International du Numérique (TIN) ouvrent leur porte aux talents des régions : Languedoc Roussillon avec le soutien de Sud de France Développement, Pays de la Loire avec le soutien de CCI le Mans / La ruche Numérique, Google PME…, et Rhône-Alpes (sous réserve). Des ateliers sur les thématiques de l’Accompagnement Financier public et privé du Développement ainsi que sur la Protection de la propriété Intellectuelle à l’international seront aussi organisés lors de cette première journée.

 

  • La 2éme journée sera dédiée aux RDV individuels: avec les Experts UBIFRANCE Pays, financiers public (COFACE) et privé (Société Générale…), des experts VIE,  pour faire valider votre projet à l’international mais aussi pour vous apporter une analyse globale de votre Stratégie à l’export.

Crédits photo : Olivier Ezratty

Tags

Marion Moreau

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

18 commentaires

[3 questions à] Eric Morand: « Ubifrance est un partenaire des startups qui veulent s’internationaliser »
Instagram
Reels, l’arme d’Instagram pour contrer l’ascension fulgurante de TikTok
Comment les indépendantistes catalans usent du numérique contre Madrid
Glyphosate, pesticides: un rapport parlementaire plaide en faveur d’une centralisation des données
FinTech: Revolut continue de recruter des têtes d’affiche de la finance
Pourquoi Balderton Capital lance un nouveau fonds de 400 millions d’euros
Internet haut débit: SpaceX lance la deuxième grappe de sa constellation de satellites
Copy link