ActualitéBusinessTransport

3 questions à…Tequilarapido / Comment Renault compte concurrencer Autolib’ avec Twizy Way

Renault a annoncé le lancement de son nouveau service d’auto-partage baptisé Twizy Way, disponible à la fois depuis une plateforme web et mobile. Pour le moment, le service n’est donc disponible que dans l’agglomération de Saint Quentin en Yvelines (Montigny le Bretonneux, Voisin le Bretonneux ou encore Guyancourt) mais d’autres villes devraient suivre.

FrenchWeb revient, en trois questions, sur ce dispositif avec Laetitia Faure, Directrice Développement et Communication de l’agence TequilaRapido, choisie pour orchestrer le lancement.

twizzy-way

[FW] Quel avantage apporte le service Twizy Way par rapport à des services existants comme Autolib’? 

Laetitia Faure: « On peut géocaliser sa Twizy, la prendre directement dans la rue si elle est disponible, l’ouvrir avec son iPhone (la twizy est « connectée ») et la rendre dans toute l’agglomération de Saint Quentin en Yvelines. Il n’y a pas de place attitrée.
Twizy Way est le seul service d’auto-partage en libre accès. Les clients du service géocalisent les véhicules Twizy Way avec leur smartphone ou sur le site Internet, ils prennent possession du véhicule en scannant un flashcode et en utilisant leur badge, peuvent circuler librement dans les villes de Saint-Quentin-en-Yvelines et déposer leur véhicule où ils le souhaitent dans la zone de service.

[FW] Quel est le message véhiculé ?

Laetitia Faure: « Le message est celui de la simplicité : Twizy Way by Renault est le premier service électrique d’auto-partage sans contrainte. « Twizy Way, une nouvelle énergie dans la ville. »

[FW] Quels dispositifs ont été mis en place par l’agence pour accompagner les utilisateurs ? Cela passe-t-il par les réseaux sociaux ?

Laetitia Faure: « Nous avons déployé un dispositif digital simple et direct qui permet de se tenir informé de l’actualité commerciale du service, de se préinscrire et de réserver son véhicule géolocalisé en temps réel.

  • Une communication print (leaflet, affiches sur arbribus JCdecaux, flyers).
  • Campagne adwords.
  • Affichage dans les magazines de la communauté d’agglomération.
  • Des dessins animés comme tutoriaux à l’utilisation du service.
  • Une communauté d’utilisateurs regroupés sur Facebook, animée par un community management centré sur la ligne éditoriale : Twizy Way l’énergie partagée
  • Application Facebook de parrainage / code promo
  • Une campagne emailing pour activer les clients et prospects

Par ailleurs, Facebook nous permet d’être hyperlocal et donc de coller parfaitement au service Twizy Way en ciblant les intérêts des utilisateurs et leur localisation ».

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. Très intéressant ! Quel est le dispositif mis en place en cas d’averse de pluie / grêle / neige / boulettes de viande ? Car si je me réfère à l’image, il semble que la voiture soit ouverte au niveau des deux fenêtres ! Je sais qu’à Paris nous ne sommes pas trop sujet aux averses mais tout de même …

  2. « le service n’est donc disponible que dans l’agglomération de Saint Quentin en Yvelines mais d’autres villes devraient suivre comme Montigny le Bretonneux, Voisin le Bretonneux ou encore Guyancourt »

    Euh… St Quentin en Yvelines est justement la communauté d’aglomération composée de Montigny, Voisin, Guyancourt et 4 autres villes… le service est déjà disponible dans ces 3 villes depuis plusieurs mois ! j’ai des difficultés à comprendre votre phrase…

Bouton retour en haut de la page
3 questions à…Tequilarapido / Comment Renault compte concurrencer Autolib’ avec Twizy Way
covid
Cyberattaque: la chaîne logistique des vaccins contre le coronavirus prise pour cible, révèle IBM
Covid-19: l’activité du numérique en recul de 4,6% en 2020, prévoit le Syntec
Grab et Gojek sur le point de réaliser la plus grande fusion Tech d’Asie du Sud-Est?
« Les acteurs les plus technologiques sortiront gagnants de la consolidation des services de paiement »
Happydemics
Happydemics lève 3 millions d’euros supplémentaires auprès d’Adelie et Sia Partners
FinTech: les annonces qu’il ne fallait pas manquer depuis la rentrée