Actualité

La région Ile-de-France libère ses données publiques lors d’un hackathon

Dans le cadre des projets d’aménagement du territoire francilien et d’ouverture des données publiques de la région, le conseil général d’Ile-de-France organise un hackathon les 22, 23 et 24 mars prochains.

bandeau hackathon IDF

Nommé Hack Data Week-end « Ile-de-France 2030 », ce hackathon s’adresse aux développeurs, urbanistes, cartographes et designers qui, en ayant accès aux données publiques de la région, auront 48h pour créer des applications et contenus interactifs liés à l’aménagement du territoire francilien à l’horizon 2030.

Avec le soutien de la Fonderie, l’agence numérique d’Ile-de-France et de l’Institut d’aménagement et d’urbanisme régional, qui prête ses locaux pour l’occasion, le Hack Data Week-end réunira une cinquantaine de participants répartis au sein de dix équipes.

Après avoir travaillé le week-end à partir des jeux de données mis à leur disposition (PLU, cartes, évaluations environnementales, projets d’aménagements du territoire…), les trois meilleurs prototypes seront récompensés par un jury  composé de 10 experts du numérique, d’architectes et urbanistes.

Le déroulement du week-end est détaillé dans cette infographie :

programme_image-785x1024

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
La région Ile-de-France libère ses données publiques lors d’un hackathon
Live shopping: NTWRK lève 50 millions de dollars auprès de Goldman Sachs et du groupe de luxe français Kering
Bitcoin, NFT, salons audio…: Comment Twitter veut attirer les créateurs de contenus?
Pourquoi Taster s’est tourné vers le crowd equity funding après sa levée de 37 millions de dollars
FoodTech: Flink valorisé à 2,1 milliards de dollars après un tour de table mené par DoorDash
E-commerce: DataHawk lève 6 millions d’euros pour accompagner les revendeurs Amazon dans leur activité
Le directeur technologique de Facebook va céder sa place à Andrew Bosworth, spécialiste du metaverse