ActualitéComEtudesMedia

3 tendances phares en matière de création de contenus en 2017

Habitués à lire et à visualiser du contenu sur différents écrans (télévision, ordinateur, smartphone…), les consommateurs d'aujourd'hui utilisent simultanément 2,42 terminaux pour s'informer en moyenne. C'est ce qui ressort du rapport «Digital Publishing & Content Trends in 2017» réalisé par Valnet, entreprise spécialisée dans la création et la diffusion de contenus.

Dans ce contexte d'évolution des habitudes de consommation, la société canadienne livre ses conseils aux producteurs de contenus pour faire la différence en 2017. 

Optimiser le temps de chargement

Première tendance identifiée par les auteurs du rapport, l'attrait des consommateurs pour des contenus adaptés aux «petits» écrans des smartphones. Et pour cause, plus de la moitié (51%) des vidéos est aujourd'hui visionnée sur mobile, en hausse de 15% comparé à 2015. 

Au-delà du fait de créer des contenus visuels, qui attirent 94% de vues de plus qu'un contenu classique, une stratégie mobile gagnante passe par un travail sur le temps de chargement de ses contenus, indiquent les auteurs de l'étude. Entre 35% et 50% des consommateurs renoncent en effet à visionner un contenu trop long à charger, trop détaillé, ou peu attrayant, selon des données reprises dans le rapport.

Un quart des consommateurs ira même jusqu'à quitter une page qui met plus de 4 secondes à charger. Enfin, dernière preuve de l'importance de l'efficacité en matière de diffusion de contenus: il faut environ 50 millisecondes à un consommateur pour se faire une idée du contenu qu'il est en train de visualiser. 

Montée en puissance d'acteurs ultra-spécialisés

Seconde tendance phare en matière de diffusion de contenus, la montée en puissance d'acteurs ultra-spécialisés sur des thématiques précises. Leurs stratégies de niche, rendues possibles grâce au digital, menacent directement les géants des médias.

Bien que 57% des consommateurs regardent la télévision pour s'informer, 40% d'entre eux le font en effet via des outils digitaux (réseaux sociaux, site Internet, app mobile). Si l'on considère la part des consommateurs américains qui ont mis un terme à leur abonnement par câble au profit du streaming (près de 25%), cette tendance va s'accentuer dans les années à venir.

Autre preuve de l'importance du digital dans la consommation de contenus, d'ici 2021 les auteurs du rapport estiment que 136 millions de consommateurs liront des magazines en ligne, c'est 81% de plus qu'à l'heure actuelle.

L'explosion de la vidéo

Parmi les autres tendances identifiées dans le rapport, la consommation de contenus vidéo a explosé, avec une hausse de 38% depuis 2011. La consommation de vidéos sur smartphone a quant à elle augmenté de 92% sur la période, et de 120% sur tablette. 

Conséquence directe de ce phénomène, les annonceurs ont augmenté de 63% leur budget dédié aux publicités vidéos digitales, et de 62% sur les vidéos mobiles. 

 

LIRE aussi : 

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This