Actualité

42 millions d’euros pour la startup rennaise Klaxoon

Le montant

Après une première levée de fonds de 5 millions d’euros, Klaxoon, éditeur d’une plateforme pour faire communiquer les salariés entre eux, et un second tour de table auprès de White Star Capital, la startup rennaise Klaxoon vient de lever un peu plus de  42 millions d’euros auprès d’IDInvest, BPI, Sofiouest.

En moins de 3 ans, Klaxoon a séduit plus d’un million d’utilisateurs dans 1500 organisations clientes dont 30% à l’international, également répartis entre grands comptes (parmi lesquels 90% du CAC40) et PME. Un développement soutenu par une très forte viralité, avec d’énormes gisements de croissance à l’échelle internationale.

Le marché

Cette start-up, développée au sein du groupe Regards à Rennes, commercialise une plateforme dont l’ambition est de dynamiser le travail en équipe. Les collaborateurs peuvent discuter via une messagerie instantanée, échanger facilement des documents, mais également créer des quizz ou des sondages sur un sujet donné.

Klaxoon a tout d’abord adressé les entreprises du CAC 40. Elle revendique aujourd’hui 100 000 utilisateurs dans le monde.

D’autres start-up, comme Wisembly, ou encore l’application Beekast pour gagner en productivité pendant les réunions, se positionnent également sur ce marché.

Les objectifs de la Start-up

« Notre objectif est de mettre à la portée du plus grand nombre des outils leur permettant de
mieux collaborer, explique Matthieu Beucher. De la même manière qu’à leur lancement les
PC ont permis à tous de réaliser de nombreuses tâches de manière plus efficace, les outils
que nous développons vont révolutionner la manière de collaborer de millions de personnes,
en permettant à chacun de faire entendre sa voix.» explique Matthieu Beucher, fondateur et CEO de Klaxoon »

REVOIR : L’interview de Matthieu Beucher, fondateur de Klaxoon.

Tags

Richard Menneveux

CEO & Editor in Chief@Decode Media / Pour me contacter: richard@decode.media / Pour communiquer sur FrenchWeb, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Allez avec ce montant ils vont pouvoir digitalisee leur offre coommerciale ? parce qu’imprimer un contrat pour le renvoyer par PDF pour ensuite faire un virement. Ce n’est vraiment pas digne de ce produit genial

Klaxoon
42 millions d’euros pour la startup rennaise Klaxoon
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Copy link