A la uneEtudesRetail & eCommerce

5 tendances e-commerce en 2015 selon Rakuten

Rakuten, le géant japonais des services Internet, vient de livrer ses prévisions pour le retail en 2015. Ces prévisions s’inscrivent dans un contexte où :

  • les ventes mondiales de l’e-commerce devraient connaître une croissance de 20,1% en 2014, notamment grâce au m-commerce ;
  • la croissance mondiale devrait cependant ralentir en 2015. En cause : la maturité du marché qui devrait toutefois permettre au secteur de l’e-commerce mondial de prévoir +17,7% de leurs ventes au niveau mondial (1 770 milliards de dollars, dont plus de 86 milliards en France) ;

 

Selon Rakuten, et Odile Szabo, directrice marketing et communication de PriceMinister-Rakuten, cinq tendances devraient ainsi se dégager en 2015 dans l’e-commerce :

  •  une expérience unifiée et soignée pour fidéliser davantage : « l’univers du commerce de détail et celui du divertissement, traditionnellement séparés, se rejoignent aujourd‘hui. En 2015, ils seront de plus en plus nombreux à regrouper leurs offres distinctes sous une même enseigne, recouvrant leurs activités en ligne et dans le point de vente » ;
  • une année décisive pour les crypto-monnaies comme le Bitcoin : « soit elles tiendront les promesses d’une devise internationale et survivront, soit elles plieront sous le poids de la législation et face aux inquiétudes vis-à-vis de la sécurité et ne gagneront pas la confiance des consommateurs » ;
  • adoption croissante du m-commerce : « en 2014, 19% des internautes français prévoyaient de faire leurs achats en ligne via leur tablette et 15% via leur smartphone. Cette tendance étant amenée à se confirmer, les détaillants vont augmenter leurs investissements liés au mobile, notamment d’un point de vue marketing, pour capitaliser sur ce segment prometteur » ;
  • le commerce transfrontalier : « le commerce transfrontalier va s’accélérer en 2015 avec le lancement des premières places de marché véritablement internationales et la possibilité pour les consommateurs d’acheter auprès de détaillants du monde entier » ;
  • L’essor du social shopping : « aux Etats-Unis, on estime que le shopping social a généré plus de 2,69 milliards de dollars de recettes en 2014. Twitter et Facebook proposent déjà des boutons d’achat immédiat, “buy it now”. En 2015, les commerçants vont s’attacher encore plus à vendre des produits via ces canaux. Toutefois, il est probable que l’innovation se concentre sur l’image sachant que les sites de partage d’images comme Pinterest et Instagram gagnent plus rapidement en popularité via le nombre d’abonnés et leur utilisation active que de nombreux autres réseaux sociaux. »

 

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
5 tendances e-commerce en 2015 selon Rakuten
Walmart achète des actifs de JoyRun pour compléter son service de livraison
Amazon
Amazon: en France, quelles alternatives face à la suprématie du géant américain
wish
E-commerce: Wish vise une valorisation entre 25 et 30 milliards de dollars pour son IPO à Wall Street
Amazon Pharmacy signe l’avancée inexorable du géant dans le secteur pharmaceutique
walmart
Pourquoi Walmart réduit la voilure au Japon
[#NoMatterWhat] Retail: « Les marques prennent le virage des marketplaces »