ActualitéAmérique du nordMarketing & Communication

A 1,5 milliard de dollars, Facebook a triplé ses profits au premier trimestre 2016

Facebook affiche une santé insolente. Le réseau social, qui vient de publier ses résultats pour le premier trimestre de son exercice 2016, affiche un chiffre d'affaires de 5,38 milliards de dollars, contre un peu plus de 3,5 milliards un an plus tôt à la même période. Une progression qui représente une croissance de plus de 51% sur un an.

Emission de nouvelles actions

Au-delà de cette performance, ce sont également les profits de la firme de Mark Zuckerberg qui ont retenu l'attention. Ces derniers se sont tout simplement envolés à 1,51 milliard de dollars (GAAP), soit le triple de ceux enregistrés un an plus tôt. Dans ce contexte, le bénéfice par action – l'un des indicateurs de référence à Wall Street – s'établit à 0,77 dollar, contre 0,42 dollar il y a un an. Des résultats qui ont enthousiasmé les marchés, le cours de l'action Facebook ayant bondi de plus de 9% en Bourse dans les échanges d'après clôture.

Il faut dire que les actionnaires ont de quoi se réjouir : la société américaine a également annoncé son intention d'émettre de nouvelles actions de classe C, c'est-à-dire non assorties de droits de vote, afin de rémunérer ses actionnaires sous forme de dividendes. «Cette proposition vise à créer une structure de capital qui, entre autres, nous permet de rester concentré sur la vision de long terme de M. Zuckerberg pour notre entreprise et encourager M. Zuckerberg à rester dans un rôle de leadership actif sur Facebook», détaille la groupe dans un communiqué.

Nouveaux usages

Par ailleurs, Facebook revendique désormais 1,65 milliard d'utilisateurs actifs mensuels au premier trimestre 2016, soit 15% de plus qu'il y a un an. Et ceux qui sont actifs chaque sur mobiles atteignent les 1,51 milliard d'utilisateurs, soit un bond de 21%. Un enjeu important puisque Facebook a dégagé 82% de ses revenus publicitaires sur mobile au cours des trois premiers mois de l'année, contre 73% un an plus tôt.

Ces derniers mois, Facebook a multiplié les initiatives afin de faire évoluer sa plateforme et proposer de nouveaux services à ses utilisateurs. Le site, déjà très actif dans la vidéo – concurrençant ainsi YouTube – a lancé son outil de live streaming afin de répliquer à l'application Periscope, rachetée par Twitter. Mais c'est également du côté de la monétisation que Facebook pourrait accélérer. The Information révélait en mars que Facebook testait une nouvelle fonctionnalité de paiement sur son application Facebook Messenger. De quoi affronter Apple Pay et Android Pay ?

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
A 1,5 milliard de dollars, Facebook a triplé ses profits au premier trimestre 2016
DoorDash
FoodTech: le livreur DoorDash vise une valorisation d’au moins 25 milliards de dollars
FinTech
Qonto, Swile, Lydia… : les levées de fonds de l’année 2020 dans la FinTech
Comment Monext mise sur la personnalisation des services de paiement
TousAntiCovid: l’app de traçage passe le cap des 10 millions d’utilisateurs
Palantir
[DECODE Market] Palantir, Ant Group et Altice Europe : 3 destins très différents sur les marchés boursiers
Libra: après les polémiques, quelle trajectoire pour le projet de Facebook?