A la uneActualitéEuropeHealthcareTransport

Uber et le Français MonDocteur transportent le patient vers son médecin

Uber est loin de rester indifférent au potentiel que représente le marché de la e-santé. Après avoir signé un partenariat aux États-Unis avec MedStar, un réseau regroupant la communauté hospitalière, le VTC reproduit l'expérience de transport de patients en France avec la société MonDocteur. Créée en 2013, MonDocteur propose la prise de rendez-vous avec le médecin sur Internet. Avec l'API d'Uber, le patient pourra réserver son chauffeur ou encore recevoir l'email de rappel du rendez-vous.

Rachetée quelques mois plus tard par Doctissimo, la marque santé du groupe Lagardère, MonDocteur revendique 10 millions de visiteurs uniques par mois et 5 000 cabinets médicaux référencés. Au total, elle a reçu un soutien financier de 15 millions d'euros de la branche Lagardère Active; de quoi rencontrer les ambitions de l'Américain Uber en France sur le marché des services connectés.

De quoi aussi, pour MonDocteur, se différencier sur le marché de la prise de rendez-vous médicaux en ligne, challengé par de nombreux acteurs. En France, se sont lancés Doctolib, KelDoc, Dokiliko, Allodocteur.

Lancée à Paris par Thibault Lanthier, Benoit Grassin et Nicolas Klein, MonDocteur est présente dans 250 villes en France. Tandis qu'Uber poursuit son opération séduction dans les principales villes de France, ce partenariat est lui aussi ciblé: «Uber et MonDocteur.fr facilitent ainsi la vie de plusieurs centaines de milliers d'utilisateurs dans les 10 plus grandes villes de France , précise Sylvain Andrieu, en charge du Business Development pour Uber.

VOIR: «La médecine va se faire uberiser à l’horizon 2025»
 

Tags

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Uber et le Français MonDocteur transportent le patient vers son médecin
Voyage: les résultats trimestriels d’Expedia frappés de plein fouet par la pandémie
Jeux vidéo: les résultats trimestriels d’Electronic Arts dépassent les attentes
La Silicon Valley résiste à la pandémie, affichant des profits insolents
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Copy link