ActualitéAmérique du nordBusinessTech

A cause d’un bug, l’enceinte Google Home Mini enregistrait tout en permanence

Google vient peut-être d’éviter un énorme scandale. Et pour cause, la toute nouvelle enceinte connectée Google Home Mini a été victime d’un bug pour le moins inquiétant. A cause de celui-ci, le nouveau produit de la firme de Mountain View enregistrait et envoyait aux serveurs de Google quasiment tout ce que l’enceinte entendait, sans l’accord de son propriétaire.

La faille a été découverte par Artem Russakovskii, journaliste et fondateur du site Android Police. En testant l’enceinte intelligente de Google, il a remarqué qu’elle clignotait un peu trop souvent à son goût. Un petit tour sur son espace personnel, où sont référencés les enregistrements de la Google Home Mini, aura suffi au journaliste pour comprendre qu’il y a un gros problème. Artem Russakovskii a en effet découvert que l’enceinte connectée avait enregistré des milliers de fichiers audio du matin au soir, sans son consentement. Or en temps normal, la commande vocale se déclenche seulement quand son propriétaire l’interpelle en disant «O.K. Google» ou en appuyant sur un bouton au sommet de l’appareil.

Le bouton désactivé par mesure de précaution

Devant cette situation cocasse, le fondateur d’Android Police a rapidement alerté Google. Selon le géant américain, c’est le bouton au sommet de l’enceinte qui est en cause. Celui-ci s’activait de manière aléatoire et enregistrait de ce fait régulièrement ce que pouvait dire le journaliste. Pour éviter qu’une telle expérience ne se reproduise, la filiale d’Alphabet a décidé de «retirer de façon permanente» l’option tactile sur ses enceintes Google Home Mini. Une mise à jour a été distribuée automatiquement pour désactiver le bouton sur les appareils en circulation.

Pour Google, les effets de ce couac seront limités dans la mesure où l’enceinte n’est pas encore commercialisée. Seulement quelques personnes, des journalistes principalement, ont pu la tester jusqu’à maintenant. La Google Home Mini sera disponible à partir du 17 octobre.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This