ActualitéBusinessEuropeTransport

A Genève, Renault dévoile EZ-GO, son robot-taxi autonome et partagé

Le 88ème Salon international de l’automobile vient d’ouvrir ses portes à Genève. Les deux premières journées sont réservées à la presse, l’occasion pour les constructeurs mondiaux de communiquer en avant-première sur leurs nouveaux modèles, mais aussi sur leur vision de la mobilité, notamment urbaine. L’industrie fait face à un changement de paradigme sans précédent, entre transition énergétique, avancées des technologies, notamment autour de l’intelligence artificielle, et nouvelles modalités de transport comme le covoiturage, l’autopartage ou les VTC.

C’est dans ce contexte que Renault a présenté EZ-GO (prononcé Easy-Go), un concept de « robot-véhicule de mobilité à la demande », dont l’objectif est de promouvoir de nouvelles façons de se déplacer dans les villes encombrées.

Véhicule autonome, mais aussi (et peut-être surtout) service, EZ-GO permet aux usagers de se déplacer à partir d’un lieu identifié  – une station – ou géolocalisé par application. Selon Renault, la mise en place de tels services, connectés aux infrastructures urbaines et associés à des capteurs intelligents, des analyses de données, des services connectés ou encore des systèmes multimodaux, jouera un rôle-clé dans le succès des solutions de mobilité et des villes intelligentes de demain.

EZ-GO a été conçu pour véhiculer des personnes seules ou des petits groupes. Il est destiné à être exploité aussi bien par des entreprises privées que publiques, et se veut une alternative aux voitures particulières et aux transports publics, comme le métro ou le bus.

Les services de mobilité, nouvelle opportunité de marché pour les constructeurs

Pour le constructeur, ces nouvelles modalités de transport sont une superbe opportunité de marché : « Les services de mobilité à la demande et partagée constituent une opportunité d’envergure pour Renault, surtout dans les villes. Beaucoup d’entre elles abritent des populations vieillissantes (ou au contraire très jeunes) en quête de nouvelles solutions de mobilité », affirme Thierry Bolloré, Directeur Général Adjoint du Groupe Renault.

Pour les spécifications techniques, EZ-GO est doté d’une capacité de conduite autonome de niveau 4 – ce qui signifie qu’il est capable de maintenir ses distances avec le véhicule qui le précède, de rester sur sa voie ou d’en changer, et de tourner seul à un croisement. Il peut aussi se mettre en sécurité en cas d’incidents exceptionnels à proximité, de manière autonome ou grâce à la connectivité avec son centre de contrôle. La vitesse est limitée à 50 km/h, conformément ce que requiert un usage urbain.

EZ-GO de Renault

En termes de design, le constructeur dit s’être inspiré de l’idée de cocon, offrant à ses passagers une vue dégagée à 360 degrés et un toit panoramique en verre. Nous nous garderons bien de commenter l’allure générale du véhicule par autre chose que « Les goûts et les couleurs », même si l’ambiance est certainement moins utilitaire que d’autres propositions du même type, comme le e-Palette de Toyota. Notons aussi qu’une fois connecté à sa station, le véhicule offre une plateforme munie d’une rampe pour permettre aussi bien aux personnes valides qu’à celles en fauteuil roulant de monter à bord sans difficultés.

EZ-GO Renault

EZ-GO fait partie d’une série de concept-cars élaborés par Renault dans le cadre de son plan stratégique « Drive The Future », 2017-2022. Il fait suite au lancement de Symbioz, le concept-car électrique à usage personnel, connecté et doté d’une capacité de conduite autonome de niveau 4 destiné aux particuliers.

Le constructeur affine donc sa proposition, en multipliant les initiatives et creusant le sillon des services autour de la mobilité. Parmi elles, citons Renault Mobility, une application permettant d’accéder à des voitures particulières en libre-service et de louer des fourgons, des initiatives d’autopartage incarnées par Zity ou Green Mobility, des solutions de transport à la demande avec Marcel ou encore des expérimentations de transport autonome et à la demande, avec Transdev. En attendant EZ-GO sur nos routes, dont la version commerciale est prévue pour 2022.

Tags
Plus d'infos

Carolina Tomaz

Computer Girl depuis 2000. Stratégie numérique, innovation, direction éditoriale. Spécialisée en médias, TV et internets. Chief Content Officer Decode Media

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer