Actualité

Abus de position dominante : Google sur le point d’un accord avec Bruxelles

Alors que Google serait sous le coup d’un redressement fiscal de 1 milliard d’euros en France par le ministère des Finances, le géant de Moutain View serait sur le point d’éviter des sanctions financières au niveau européen. Un accord pourrait en effet être scellé entre le moteur de recherche et la Commission européenne qui menait depuis plus de trois ans une enquête pour abus de position dominante.

« La nouvelle proposition de Google est de nature à résoudre les problèmes de concurrence » a expliqué Joaquín Almunia, la commissaire européen en charge de la Concurrence, dans un communiqué. « Nous allons faire des changements importants dans la manière dont Google opère en Europe » a expliqué un porte-parole de l’entreprise dans un communiqué avant d’expliquer : « nous travaillons avec la Commission européenne pour résoudre les problèmes qu’elle a soulevés et sommes impatients de résoudre cette affaire ».

Dans cette affaire, l’Union européenne reproche à la firme américaine de privilégier ses propres services au détriment de ses concurrents, à savoir des comparateurs de prix ou des voyagistes en ligne notamment. Au total, plus de 18 entreprises s’étaient plaints et les sanctions encourues étaient très élevés. Dans le cadre d’une enquête « antitrust », la Commission européenne peut imposer une amende allant jusqu’à 10% du chiffre d’affaires [en savoir plus : sur le site de la Commission]. Celui de Google atteignant un peu moins de 60 milliards de dollars, la sanction pouvait monter jusqu’à 6 milliards.

« Dans sa proposition, Google a accepté de garantir que, à chaque fois qu’il fait la promotion de ses propres services de recherche spécialisés sur sa page Web (par exemple pour les produits, hôtels, restaurants, etc), les services de trois concurrents, sélectionnés par une méthode objective, sera également affichée d’une manière qui est clairement visible pour les utilisateurs et comparable à la manière dont Google affiche ses propres services » a expliqué la commissaire.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Espèces d’Evadés fiscaux … payez votre DÛ !!!
    ça va couler votre boîte purée ! ça montre à quel point l’Europe (sans harmonisation) ne sert à rien ! :/

Bouton retour en haut de la page
Abus de position dominante : Google sur le point d’un accord avec Bruxelles
Brevets télécoms: Ericsson et Samsung règlent un important litige
Bill.com rachète la startup Divvy pour 2,5 milliards de dollars afin de gérer les dépenses des PME
Facebook
Facebook: la suspension de Donald Trump relance le débat de l’auto-régulation des réseaux sociaux
Bouygues Telecom
5G: Bouygues Telecom va recevoir 350 millions d’euros de la Banque européenne d’investissement
Twitter
Twitter lance une « boîte à pourboires » pour fidéliser les influenceurs
[BOOTSTRAP] Comment les entreprises qui bootstrappent s’adaptent elles à la crise?