ActualitéAmérique du nordEurope

AccorHotels va s’offrir les concierges de John Paul pour garder la main sur la clientèle d’affaires

AccorHotels, propriétaire d'une vingtaine de marques hôtelières (Pullman, Novotel, Ibis, Mercure…), confirme son virage vers l'économie numérique. Le groupe hôtelier a annoncé son intention de racheter John Paul, la société créée en 2008 spécialisée dans les services de conciergeries. Après avoir racheté Onefinestay, un Airbnb du luxe, et après avoir investi 3 millions d'euros dans les villas haut de gamme de Squarebreak, AccorHotels poursuit sa stratégie d'acquisition dans le numérique sur un segment bien particulier; celui de la clientèle premium.

C'est aussi l'acquisition d'une base de clients dans le B2B qui intéresse au plus haut point AccorHotels, alors que le nouveau concurent, Airbnb, a récemment lancé une offre pour la clientèle d'affaires, et avec elle, de nouveaux services en ligne de mire.

A l'issue des négociations, «AccorHotels devrait acquérir 80% de la société ; David Amsellem en détiendra 20% et restera président-directeur général de John Paul», précise le groupe hôtelier qui a généré un chiffre d'affaires de 5,5 milliards d'euros en 2015. Pour rappel, John Paul commercialise en marque blanche un service de conciergerie pour les salariés des grandes entreprises – tel Toyota, Air France ou Visa. Autant de services apportés au quotidien qui permettent d'avoir une connaissance du parcours client sur cette clientèle haut de gamme.

La personnalisation des parcours

Après avoir fusionné avec son homologue américain «Les Concierges» en début d'année, John Paul est ajourd'hui valorisée 150 millions de dollars, indiquent les deux acteurs. La société de David Ansellem cherchait alors à devenir «numéro 1 mondial avec plus de 1 000 employés, 70 millions de dollars de chiffre d'affaires et une présence sur les cinq continents», expliquait le fondateur.

AccorHotels, qui a prévu un vaste plan d'investissement dans le numérique, compte rattraper son retard notamment grâce aux nouveaux acteurs du secteur. «Son expertise en matière de personnalisation, combinée à un vaste éventail de services et de technologies de pointe, nous donne l’opportunité d’accroître la valeur des relations avec nos hôtes et partenaires et de démultiplier les points de contact», détaille Sébastien Bazin qui, à Frenchweb, confirmait aussi la priorité portée sur le «business intelligence et l'anatlytics». John Paul se vend d'ailleurs avec son logiciel CRM qui permet «le profilage comportemental et la personnalisation à 360°, (sur) un réseau de plus de 50 000 partenaires dans plus de 50 pays», précise l'entreprise basée à Paris et présente à Londres.

REVOIR : L'interview de Sébastien Bazin, PDG de AccorHotels

Lire aussi: Sébastien Bazin (AccorHotels): «Nous allons faire mieux qu’Airbnb»

AccorHotels s’offre Onefinestay, un «Airbnb du luxe», pour 148 millions d’euros

Le Français John Paul fusionne avec l’Américain LesConcierges
 

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Jeanne Dussueil

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Close
Share This