A la uneActualitéEuropeMediaTech

Adblock Plus s’attaque à la publicité mobile

Le logiciel Adblock Plus édité par la société allemande Eyeo a officialisé la sortie de sa version sur iOS et Android via Google Play. Moins de quatre mois après le lancement d’une version test pour obtenir les retours d’expériences des utilisateurs, les équipes d’ABP «ont travaillé dur» sur l’Adblock Plus Browser et sont «fiers» de permettre le blocage des publicités sous les deux systèmes exploitation les plus répandus. L’annonce intervient à quelques heures de la présentation du système d’adblocking par Apple intégré par défaut à ses téléphones dans le navigateur Safari.

Avec ces deux annonces consécutives, l’ère du blocage des publicités sur mobile est bien en train de s’installer. Le taux de pénétration de l’adblocking devrait poursuivre sa croissance et franchir le seuil des 20% auprès des utilisateurs. Que restera-t-il à l’éditeur, alors que les revenus de la publicité mobile attendus à +50% en 2015, doivent venir combler le manque à gagner sur le Web? Les dépenses des annonceurs dépasseront-elles toujours les 100 milliards de dollars en 2016, selon eMarketer, alors que la question de l’affichage publicitaire, souvent minimisée par les agences, se pose encore plus?

PageFair

Alors que de nouveaux formats publicitaires pour mobile doivent encore être inventés, Eyeo pourrait aussi choisir de mettre en place, pour les mobiles, une liste de «publicités acceptables», comme il l’a fait pour le Web. Face à Apple, la société basée à Cologne en Allemagne a déjà prévenu que son système d’adblocking offrirait davantage de fonctionnalités et de fluidité. «La 1.0 n’est que le début», a-t-elle déjà prévenu.

Dans une interview à Frenchweb, l’éditeur Eyeo répondait aux attaques des éditeurs l’accusant de tuer le marché publicitaire.

Adblock, ami ou ennemi des médias?

Lire aussi: AdBlock Plus: « Nous ne menons pas une croisade anti-publicités »

3 fondamentaux que l’on ne dit pas à l’annonceur sur le marché publicitaire

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. 25% d’un marché de plusieurs milliards, ce sont des milliers d’emplois qui ont été détruit. Les PME et bloggers peuvent maintenant fermer la boutique si ils vivaient de la publicité display.

Bouton retour en haut de la page
Adblock Plus s’attaque à la publicité mobile
Accenture s’apprête à acquérir le cabinet OpusLine pour se renforcer dans la santé
HR Tech: les annonces qu’il ne fallait pas manquer depuis juin
Puces informatiques: dans un secteur en ébullition, AMD acquiert Xilinx pour 35 milliards de dollars
Vinted poursuit sa conquête de l’Europe avec le rachat de son concurrent United Wardrobe
Comment réussir son entretien en visio?
Médias: les Français moins enclins à payer pour s’informer que la moyenne mondiale