ActualitéData Room

Adyoulike évolue avec le captcha publicitaire vidéo

Fondée en avril 2011 par Julien Verdier et Yohan Elmaalem, la start-up Adyoulike a lancé il y a quelque mois la première régie de captcha publicitaire en France. Aujourd’hui, après avoir passé le cap du million de captchas publicitaires résolus, la société évolue et lance un nouveau format avec le captcha publicitaire vidéo.

Pour rappel, les captchas sont ces espaces dans lesquels il est demandé à l’internaute de recopier des caractères déformés pour s’authentifier. Ils sont notamment utilisés par les sites internet souhaitant éviter les spams.

En France, près de 7M de captchas sont remplis chaque jour. Parfois illisibles, ils sont souvent encombrants et synonyme de perte de temps pour les internautes. Partant de ce constat, Adyoulike a choisi de monétiser cet espace en remplaçant les caractères déformés par des messages publicitaires.

Aujourd’hui, et à la demande des annonceurs et éditeurs de sites, Adyoulike enrichit son offre en lançant officiellement le Captcha publicitaire vidéo. Pour accéder à un contenu premium sécurisé, l’utilisateur doit donc regarder la totalité d’une vidéo pour ensuite accéder au message, qu’il doit recopier pour finaliser son action.

Julien Verdier, PDG de Adyoulike : « Le Captcha publicitaire Vidéo est une opportunité pour les utilisateurs et éditeurs, et bien sûr les annonceurs. Il permet aux utilisateurs d’accéder gratuitement à des contenus Premiums et aux éditeurs de mieux monétiser leur audience. Pour les annonceurs, c’est la garantie que leurs vidéos seront vues à 100% et que leurs messages seront mémorisés avec un impact sans équivalent. »

Pour rappel, en juin dernier Adyoulike a procédé à une levée de fonds auprès de Kima Ventures, portée par Xavier Niel, Jérémie Berrebi, Jacques-Antoine Granjon et Eric Cohen.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Adyoulike évolue avec le captcha publicitaire vidéo
Gate Watcher : « Chaque pays européen souhaite avoir son industrie de la cybersécurité »
Comment Welcome at Work! a vu les besoins en animation des bureaux changer avec la crise
Gleamer
MedTech: Gleamer boucle un tour de table de 7,5 millions d’euros mené par XAnge
IA: une startup lyonnaise dévoile un portique repérant les défauts des voitures en quelques secondes
Comment repenser les ressources humaines avec la relance et le numérique?
EdTech: Byju’s lève 300 millions de dollars auprès de BlackRock, Sands Capital et Alkeon Capital
Copy link