ActualitéData RoomTech

[Infographie] +722% d’impressions publicitaires sur smartphones en Europe

La régie publicitaire mobile, InMobi, vient de publier son rapport annuel. Compte tenu de l’étendue de son activité, ces statistiques permettent d’obtenir un aperçu du large engouement que connaît le marketing mobile, au niveau mondial.

L’infographie suivante, centrée sur le cas européen, permet de visualiser les principales tendances qui ressortent de cette rétrospective d’envergure.

  • Les impressions publicitaires sur mobile auraient connu une croissance de plus de 250% en l’espace d’un an. Cette croissance aurait atteint 488% sur le seul marché des smartphones.
  • En Europe, ce boom est encore plus significatif avec une croissance sur mobile de 358% et de 722% sur smartphones.
  • Dans la même zone géographique, l’iPhone 4 d’Apple détient un peu plus de 10% des parts d’impression. Il est suivi de l’iPad 1, du Blackberry 8520, du Galaxy S II de Samsung et de l’iPhone 4S.
  • En terme de constructeurs, Apple s’accapare donc 27,5% des parts d’impression, soit une hausse de 8,5% par rapport à l’année précédente. Viennent ensuite Samsung (21,4%), RIM (15,7%), Nokia (13,3%), puis HTC (9,1%).
  • Enfin, en ce qui concerne les systèmes d’exploitation, Android arrive en tête avec 32% des parts et une croissance de 15,3%. Le système développé par Google est suivi de près par l’iPhone OS qui détient plus de 27% des parts et affiche une croissance de 8,5%.

Les chiffres de ce rapport résultent de l’activité d’InMobi, dont le réseau touche désormais 340M d’utilisateurs dans plus de 165 pays. 

Bouton retour en haut de la page
[Infographie] +722% d’impressions publicitaires sur smartphones en Europe
Instagram propose à ses influenceurs de vendre des abonnements à leurs followers
[Build Up] Luko fait l’acquisition de son concurrent allemand Coya
[Build Up] Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé
La stratégie de MerciApp, outil de correction orthographique, pour conquérir les entreprises francophones
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin