Frenchweb recrute un chef de projet editorial et un responsable partenariats
ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsMarketing & CommunicationStartup

Aircall lève 25 millions d’euros pour dépoussiérer la téléphonie d’entreprise

Le montant

La start-up française Aircall, spécialisée dans la téléphonie d’entreprise, a bouclé un tour de table de 25 millions d’euros mené par Draper Esprit. Le fonds londonien Balderton Capital, NextWorld Capital et eFounders, start-up studio (Front, Spendesk, Slite, Station…) qui a permis de lancer la société il y a quatre ans, ont également participé à l’opération. Celle-ci porte à plus de 36 millions d’euros le montant total levé par l’entreprise depuis sa création.

Le marché

Fondée en 2014 par Olivier Pailhès, Jonathan Anguelov, Pierre-Baptiste Béchu et Xavier Durand, Aircall propose un serveur vocal interactif et intuitif, dans le cloud, permettant de gérer les appels au sein d’une entreprise. La solution permet par exemple de créer des files d’attente, de partager des informations entre collaborateurs ou encore d’installer un bouton d’appel sur un site web. S’intégrant facilement avec les principaux outils SaaS (Salesforce, Zendesk, Pipedrive, Zoho, Slack…), Aircall offre aux entreprises la possibilité d’ouvrir des lignes en France et dans le monde entier.

Il y a quelques semaines, la société a lancé Aircall Now pour intégrer les appels vocaux au sein des plateformes de messagerie, de manière à améliorer la transformation de millions de contacts mensuels en conversation avec les clients. «Les équipes sont, de plus en plus, à la recherche de gains d’efficacité et de productivité, rendus possibles par l’intégration du téléphone dans les outils SaaS que les entreprises utilisent au quotidien», note Jonathan Anguelov, co-fondateur et COO d’Aircall. Disponible dans 40 pays, le service revendique plus de 3 000 entreprises clientes, dont Uber, Spotahome, Vice ou encore Birchbox.

Sur le marché de la téléphonie d’entreprise, Aircall doit notamment affronter l’opérateur téléphonique RingOver. Ce dernier a lancé l’an passé une application permettant aux entreprises de gérer les appels, depuis ou vers l’étranger, sur mobile, tablette et ordinateur. Avec cette solution, il est possible de passer des appels dans plus de 60 pays. Les Américains NICE inContact et Genesys sont également présents sur ce marché.

Les objectifs 

Ce financement doit permettre à Aircall d’accélérer le développement de sa solution de téléphonie d’entreprise. Dans ce cadre, la start-up française prévoit de renforcer ses effectifs en recrutant une centaine de collaborateurs supplémentaires basés à Paris et New York. Après avoir conclu des partenariats avec Salesforce, Zendesk ou encore Zoho, Aircall compte franchir la barre de la centaine d’intégrations d’ici 2019.

Aircall : les données clés

Fondateurs : Olivier Pailhès, Jonathan Anguelov, Pierre-Baptiste Béchu et Xavier Durand
Création : 2014
Siège social : Paris
Activité : téléphonie d’entreprise
Financement : 25 millions d’euros en mai 2018

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This