ActualitéArts et CultureBusinessEurope

RingOver, l’application qui dématérialise la téléphonie d’entreprise

L'opérateur téléphonique RingOver annonce le lancement de son application du même nom. Cette dernière va permettre aux entreprises de gérer les appels téléphoniques, depuis ou vers l'étranger, sur mobile, ordinateur et tablette.

L'offre, destinée principalement aux entrepreneurs, est gratuite jusqu'à 3 utilisateurs. Il leur est possible de passer 2h d'appels dans près de 66 pays. Une seconde offre de 25 euros par mois leur permet d'avoir en illimité les appels entrants et sortants vers 66 pays. Des fonctionnalités secondaires sont aussi proposées, comme le transfert d'appels, la messagerie personnalisée ou encore la sonnerie simultanée sur ordinateurs et tablettes. Les soirs et les week-end, les appels sont redirigés directement vers un répondeur.

5 offres destinées à simplifier la communication au travail

Le groupe créé en 2005 conçoit des solutions téléphoniques à destination des entreprises. Elle se définit comme le «pionnier de la téléphonie sur le cloud». En plus de l'application RingOver, la société commercialise 5 autres offres (Standardfacile, Monfax, Soconference, Simplicitel et RépondeurDirect) destinées à faciliter la communication au travail. Aujourd'hui, plus de 25 000 entreprises, comme Danone ou Veolia, utilisent ses services.

Sur le marché, l'entreprise doit notamment faire face à la start-up française Aircall. Fondée en 2014 par Olivier Pailhès, la société propose un serveur vocal interactif permettant de gérer les appels au sein d'une entreprise.

Lire aussi: Aircall, 2,75 millions pour changer de dimension dans le call center cloud

Myriam Roche

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
RingOver, l’application qui dématérialise la téléphonie d’entreprise
RGPD: Amazon fait appel de son amende de 746 millions d’euros en Europe
NFT: avec « Sotheby’s Metaverse », la célèbre maison de vente aux enchères s’installe durablement dans le secteur
OVHcloud: le champion français entre en Bourse pour une valorisation à 3,5 milliards d’euros
FinTech : PaySika, une néobanque à la conquête de l’Afrique francophone
Pourquoi Microsoft va-t-il fermer LinkedIn en Chine?
Cyberattaque: face aux rançongiciels, les acteurs de la cybersécurité veulent contre-attaquer