Actualité

AirTag : face aux abus, Apple tente de renforcer la sécurité de son dispositif

AFP

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Apple a annoncé jeudi avoir mis à jour son AirTag, un petit objet destiné à retrouver plus facilement ses clés, son portefeuille ou son sac, afin d’éviter des utilisations abusives ou illégales, comme le pistage d’une personne à son insu. Lancé en avril dernier, l’AirTag permet de localiser l’objet auquel il est associé grâce à une application.

Le dispositif fonctionne avec iPhone, iPad ou iPod touch et est repéré via Bluetooth. Mais il a rapidement été utilisé pour traquer des personnes ou des objets comme des voitures afin de les voler au meilleur moment. Aussi, Apple a mis en place de nouvelles mesures pour renforcer la sécurité, à commencer par un message expliquant clairement à l’installation de l’application que pister des personnes sans leur consentement est un crime dans de nombreux pays et que les autorités peuvent demander à identifier le propriétaire d’un AirTag.

Prévenir les utilisateurs encore plus tôt

Le groupe californien souligne avoir déjà coopéré avec la police en fournissant des numéros de séries et des informations sur le compte Apple quand il avait reçu un mandat. Apple prévoit d’installer par la suite un outil permettant à des personnes recevant une alerte d’un AirTag ne leur appartenant pas de localiser avec précision où est l’objet.

Apple veut aussi améliorer son programme permettant de détecter des pistages non sollicités afin de prévenir les utilisateurs encore plus tôt qu’un AirTag bouge en même temps qu’eux. « AirTag a été conçu pour aider les gens à localiser leurs effets personnels, et non pour suivre les personnes ou les biens d’autrui, et nous condamnons dans les termes les plus forts toute utilisation malveillante de nos produits », a souligné Apple dans le message annonçant les mises à jour.

Bouton retour en haut de la page
AirTag : face aux abus, Apple tente de renforcer la sécurité de son dispositif
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
Facebook, Amazon, Uber, Twitter… Pourquoi la Tech américaine recrute moins qu’avant ?
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media