Data Room

Alerte SEO, Google réorganise les contenus de ses pages de résultats

Google multiplie cette année les changements, après l’architecture en début d’année, puis MayDay fin avril et enfin l’intégration de Google Instant, c’est à l’ergonomie de ses pages de résultats de connaitre une refonte. Notamment en introduisant de plus en plus informations provenant de ses différents services, à commencer par Google Maps, augmentant de ce fait la stickiness de ses sites.

Ainsi lors d’une recherche vous pourrez régulièrement voir apparaitre une carte géographique s’afficher en colonne de droite. Si l’information est pertinente, son intégration est assez déroutante, car cette Google Map se superpose aux liens sponsorisés lorsque vous utilisez les ascenceurs de la fenêtre, empéchant par la même de cliquer dessus.

Google bouscule également l’ordre des contenus tout en intégrant de plus en plus d’informations provenant de YouTube, Google Actu, info cinéma en haut de page, de Google Maps dans la liste de résultats, et enfin de Twitter en bas de page. Ces changements mettent non seulement à mal les stratégies SEO reposant uniquement sur le référencement naturel, mais imposent aux sociétés et marques de renforcer leur présence sur les différents services de la firme de Mountain View. Si certains se contentaient d’optimiser leurs sites internet pour le rendre Google compliant, il leur faudra désormais (et rapidement) produire des contenus pour exister sur le moteur de recherche.

Tags

Richard Menneveux

CEO @AdsVark Media Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

2 thoughts on “Alerte SEO, Google réorganise les contenus de ses pages de résultats”

  1. "[…]il leur faudra désormais (et rapidement) produire des contenus" Il est peut-être logique de publier du contenu intéressant dans un site, non ?

  2. Les OneBox sont loin d’être une nouveauté : http://googlesystem.blogspot.com/2006/07/google-o… pour les référenceurs professionnels.

    Par exemple des agences proactives en tiennent déjà compte dans les stratégies de référencement proposées et cela depuis pas mal de temps. (@position, Résonéo, Sartepenso et probablement d'autres). http://pro.clubic.com/actualite-303198-commerce-2

    Là où je suis en accord avec le billet est la nécessité grandissante de prendre en considération ces canaux de contenus qui sont injectés dans les pages de résultats.

    Ce qui tend également à remettre en cause les rapports de positionnement et les lectures des données récoltées avant 2008 / 2009 lors des audits de sites de large envergure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This