ActualitéAsieBusinessInvestissementsLes levées de fondsStartupTransport

Alibaba et Foxconn injectent 348 millions de dollars dans le «Tesla chinois»

Le montant

La start-up chinoise Xiaopeng Motors, spécialisée dans la voiture électrique, a levé 348 millions de dollars auprès du géant chinois Alibaba et du Taïwanais Foxconn, connu pour être le principal sous-traitant d’Apple en Asie, selon le Wall Street Journal. Le fonds d’investissement chinois IDG Capital Partners a également participé à l’opération.

Le marché

Fondée en 2014 par Xia Heng, Xiaopeng Motors se concentre sur le développement de voitures connectées et de véhicules électriques. Lors du dernier CES de Las Vegas, la start-up chinoise a présenté son SUV électrique G3. Prévu pour être commercialisée dès le premier semestre 2018, le véhicule sera doté d’une caméra sur son toit, de manière à permettre aux passagers d’enregistrer leurs trajets et de les partager sur les réseaux sociaux.

La voiture embarquera également un écran tactile intelligent, un dispositif de conduite intelligente à basse vitesse, ainsi que 25 capteurs pour récolter des données destinées à améliorer le confort du chauffeur. Avec des modèles de ce type, la société vise principalement les Millennials chinois, qui sont à la recherche de voitures connectées et respectueuses de l’environnement.

Sur le marché de la voiture électrique, Xiaopeng Motors aura cependant fort à faire face à des acteurs historiques de l’automobile, à l’image de Ford. En décembre dernier, le constructeur américain a conclu un accord avec Alibaba s’étalant sur trois ans pour vendre ses véhicules auprès d’une clientèle chinoise plus jeune et ainsi relancer ses ventes, qui sont en berne sur le territoire chinois. Dans ce sens, Ford s’est également allié avec le Chinois Zotye, spécialisé dans la voiture électrique, pour la création d’un joint-venture. Le constructeur américain compte lancer 50 nouveaux modèles en Chine, dont 15 seront électriques, d’ici à 2025.

Outre Ford, Daimler, BMW ou encore Volkswagen cherchent également à créer un joint-ventrue dédié à la voiture électrique en Chine, tandis que Tesla veut faire son nid sur le marché chinois, sans s’appuyer sur des partenaires locaux.

Les objectifs 

Ce tour de table doit permettre à Xiaopeng Motors de s’imposer sur le marché de la voiture électrique en Chine. Dans ce sens, le financement sera utilisé pour décupler les moyens de l’entreprise en matière de recherche et développement, mais aussi pour amortir ses coûts de production.

Xiaopeng Motors : les données clés

Fondateur : Xia Heng
Création : 2014
Siège social : Canton (Chine)
Activité : fabrication de voitures électriques
Financement : 348 millions de dollars en janvier 2018

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This