AcquisitionActualitéAsieDistribution

Alibaba prend le contrôle de Lazada pour 1 milliard de dollars

La Chine ne suffit plus à Alibaba. Le géant chinois de l'e-commerce a annoncé être parvenu à un accord afin de prendre une participation dans le site d'e-commerce Lazada, ce qui lui permettrait d'en prendre le contrôle. L'opération, qui porte sur un montant total de 1 milliard de dollars, est réalisée pour moitié par l'émission de nouvelles actions, le reste consistant en l'acquisition de parts détenues par d'autres actionnaires.

Une porte d'entrée vers l'Asie du Sud-Est

Avec ce rachat, Alibaba espère offrir une porte d'entrée sur l'Asie du Sud-Est à toutes les entreprises qui utilisent déjà ses différentes plateformes d'e-commerce. Fondé en 2012, Lazada édite en effet des sites d'e-commerce généralistes (produits électroniques, mode…) dans six pays de la région (Indonésie, Malaisie, Philippines, Singapour, Thaïlande, Vietnam). Sur son site Internet, la société revendique plus de 5 millions de visites quotidiennes et plus de 30 millions de téléchargements pour son application mobile.

«Avec cet investissement dans Lazada, Alibaba s'offre un accès à une plateforme dotée d'une base de consommateurs grande et en croissance située en dehors de la Chine, une équipe de gestion éprouvée et une base solide pour une croissance future dans l'une des régions les plus prometteuses pour l'e-commerce à l'échelle mondiale», déclare Michael Evans, le président d'Alibaba, dans un communiqué. «Cette transaction va nous aider à accélérer notre objectif qui est de fournir aux 560 millions de consommateurs dans la région un accès à l'assortiment le plus large et le plus unique de produits», ajoute Max Bittner, le PDG de Lazada Group.

D'autres acteurs se positionnent

Pour financer son développement, l'entreprise soutenue par l'incubateur allemand Rocket Internet avait bouclé plusieurs tours de table, dont un de près de 250 millions de dollars en 2013, et un autre de 200 millions un an plus tard. Parmi ses actionnaires, on retrouve notamment la chaîne de distribution britannique Tesco ou encore le fonds Access Industries.

Le secteur est cependant concurrentiel en Asie du Sud-Est. En 2014, la marketplace indonésienne Tokopedia levait 100 millions de dollars auprès de plusieurs investisseurs privés, dont le géant japonais des services Internet SoftBank. Il faut dire que le marché est potentiellement important : en 2014, l'e-commerce représentait moins de 1% des ventes au détail en Asie du Sud-Est, contre 6% à 8% en Europe ou en Chine, selon une étude d'AT Kearney. A l'époque, le cabinet estimait qu'avec l'amélioration des offres et l'adoption d'Internet, «le commerce de détail en ligne sur les marchés de l'ASEAN pourrait croître jusqu'à 25% par an» dans les années à venir.

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “Alibaba prend le contrôle de Lazada pour 1 milliard de dollars”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This