Frenchweb recrute un chef de projet editorial et un responsable partenariats
ActualitéAsieBusinessIntelligence ArtificielleTech

Alibaba s’allie avec SenseTime pour ouvrir un laboratoire dédié à l’intelligence artificielle à Hong Kong

Alibaba intensifie ses efforts dans l’intelligence artificielle. Le géant chinois du commerce en ligne va en effet ouvrir un centre de recherche dédié à l’intelligence artificielle à but non-lucratif à Hong Kong. Pour que ce laboratoire puisse voir le jour, la firme de Jack Ma a décidé de s’associer avec la licorne chinoise SenseTime, spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la reconnaissance faciale. Pour rappel, Alibaba est l’un des principaux investisseurs de SenseTime et a notamment mené le dernier tour de table de 600 millions de dollars de la société en avril.

Ce laboratoire d’intelligence artificielle vise à aider les start-up spécialisées dans le secteur à commercialiser leur technologie, à développer de nouvelles innovations et à promouvoir le partage de connaissances dans l’intelligence artificielle. Plus largement, ce centre de recherche a vocation à faire de Kong Kong un hub mondial de l’intelligence artificielle. Le choix de ce territoire n’a rien d’anodin dans la mesure où Alibaba entretient des liens étroits avec cette ancienne colonie britannique, notamment au travers d’un fonds de 130 millions de dollars, qui vise à promouvoir les start-up basées à Hong Kong, en particulier dans l’intelligence artificielle.

15 milliards de dollars sur 3 ans dans la R&D 

Dans l’optique de garder une longueur d’avance sur la concurrence, Alibaba a fait de l’intelligence artificielle une de ses priorités pour accélérer son développement. Le mastodonte chinois a ainsi annoncé l’an passé son intention d’investir plus de 15 milliards de dollars sur trois ans dans la recherche et développement. Cette enveloppe doit permettre à Alibaba de toucher 2 milliards de clients et de créer 100 millions d’emplois d’ici 2036.

L’ouverture d’un nouveau laboratoire à Hong Kong intervient dans un contexte favorable à l’intelligence artificielle en Chine. Et pour cause, la Chine ambitionne tout simplement de devenir le leader mondial de l’intelligence artificielle d’ici 2025. Pour rappel, Pékin a annoncé en juillet 2017 un plan de développement national en faveur de ce secteur pour que l’industrie de l’intelligence artificielle génère plus de 20 milliards de dollars à l’horizon 2020 et près de 60 milliards de dollars d’ici 2025.

Avec ce plan, la Chine entend rivaliser avec les leaders américains du marché, qui ne sont autre que Microsoft et Google. Fin 2017, la filiale d’Alphabet a notamment annoncé l’ouverture d’un centre de recherche dédié à l’intelligence artificielle à Pékin. Outre les GAFA, les autres membres des BATX, à savoir Baidu, Tencent et Xiaomi, s’arrachent les meilleurs ingénieurs chinois dans l’intelligence artificielle.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This