AcquisitionActualitéAsieTech

Alibaba veut peser dans la loterie en ligne avec AGTech

Alibaba s'intéresse de près au marché de la loterie en ligne. Le géant chinois de l'e-commerce et Ali Fortune Investment Holding, une structure dont il détient la majorité du capital, vont dépenser 2,39 milliards de dollars de Hong Kong (environ 280 millions d'euros) dans AGTech, rapporte Bloomberg. L'opération devrait être réalisée à la fois par achat d'actions et d'obligations convertibles, selon l'agence américaine qui souligne que cette transaction lui permettra de détenir plus de 59% du capital de l'entreprise.

Cotée en Bourse, AGTech développe des technologies de jeux en ligne, notamment des loteries. Sur son site Internet, la société revendique regrouper plus de 200 professionnels et couvrir 80% des provinces et des municipalités chinoises.

Cette annonce survient alors qu'Alibaba cherche à diversifier toujours plus ses activités. Au-delà des jeux en ligne et des loteries, la firme fondée par Jack Ma a notamment investit dans la start-up américaine de réalité virtuelle Magic Leap et a acquis Youku Tudou, le «YouTube chinois». Pour financer ces opérations, le groupe peut notamment s'appuyer sur les plus de 25 milliards de dollars qu'il a levé lors de son introduction en Bourse en 2014.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Alibaba veut peser dans la loterie en ligne avec AGTech
Face à Starlink, OneWeb lève 400 millions de dollars auprès de SoftBank et Hughes
[Webinar] Accès aux services digitaux & identité digitale : comment répondre aux attentes de vos clients ?
CES: Drones désinfectants, masques intelligents… quelles sont les dernières innovations anti-Covid?
Streamland Media rachète les activités post-production de Technicolor pour 30 millions d’euros
Microsoft
Covid-19: Microsoft, Salesforce et Oracle travaillent sur un passeport de vaccination
Le CES 2021 déçoit, exposants et visiteurs ne sont pas au rendez-vous