A la uneActualité

Allo, l’application de messagerie de Google qui répond à votre place

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Annoncée comme un concurrent sérieux à l'application d'iMessage d'Apple, Google Allo pourrait arriver cette semaine, le 21 septembre. C'est ce que croit savoir Evan Blass de The Next Web, alors que l'application avait été présentée en mai dernier lors de la dernière conférence I/O. Pour bousculer un marché sur lequel les leaders sont déjà bien implantés – Facebook et son milliard d'utilisateurs sur Messenger, sa filiale WhatsApp, ou WeChat en Chine, Google mise sur l'intelligence articificielle.

Dans le détail, Google Allo devrait finalement proposer le chiffrement des données de bout en bout. D'après le site américain, l'application devrait aussi permettre d'écrire des messages temporaires voués à disparaître après un certain temps. De quoi rappeler fortement les messages éphémères de Snapchat. Comme ses concurrentes, l'application utilisera également l'outil texte et les smileys.

La surprise vient sans doute de l'usage d'algorithmes pour générer des réponses automatiques dans toutes les situations. Google Allo doit être capable de reconnaître «à 90% de précision» toutes les phrases, photos ou images envoyées par un interlocuteur. Pour la photo d'un chat, l'application suggérera de répondre «So Cute», détaille Evan Blass. Google Allo intègrera enfin Google Assitant, qui guidera l'utilisateur comme un «contact» du répertoire téléphonique.

Google investit depuis des années dans les technologies de l'AI. La firme est ainsi investisseur dans un laboratoire spécialisé sur le sujet en Allemagne. Elle fait aussi régulièrement l'acquisition de start-up, à l'image des Français de Moodstock en juillet dernier, capable de reconnaître les objets en magasin.

Pour s'inscrire, Google Allo reconnaîtra l'utilisateur uniquement à l'aide de son numéro de téléphone.

Lire aussi: «J’ai testé les Messenger bots, c’est pas encore ça mais… !»

Bouton retour en haut de la page
Allo, l’application de messagerie de Google qui répond à votre place
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
Facebook, Amazon, Uber, Twitter… Pourquoi la Tech américaine recrute moins qu’avant ?
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media