ActualitéArts et Culture

Amanda Palmer: « N’obligez pas les gens à payer pour la musique. Demandez-leur ! »

La chanteuse punk Amanda Palmer s’est récemment distinguée au cours d’une conférence TED, qui s’est tenue le 1er mars dernier à Long Beach en Californie.

Dans une intervention nommée « The Art of Asking », l’ancienne chanteuse du groupe de cabaret punk The Dresden Dolls est revenue sur sa décision de rendre sa musique gratuitement accessible en ligne. « Les gens sont obsédés par la mauvaise question qui est « Comment pouvons-nous faire payer les gens pour de la musique » au lieu de « Comment pouvons-nous laisser les gens payer pour de la musique » a-t-elle expliqué pour justifier son engagement en faveur du piratage.

La chanteuse a également fait le choix de faire financer le prochain album de son nouveau groupe The Grand Theft Orchestra par le crowdfunding.

Citant, en exemple, la réaction des producteurs qualifiant le premier album de The Dresden Dolls d’échec après la vente de seulement 25 000 copies, Amanda Palmer a répliqué que son opération de crowdfunding lui avait permis de récolter 1,2M $, pour un objectif initial de 100 000 $… et 25 000 contributeurs. La clef du succès selon Amanda Palmer? « Je ne les ai pas obligés (à payer). Je leur ai demandé. »

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

2 commentaires

  1. Le financement participatif se révèle vraiment comme un système de levée de fonds d’avenir, et même de génération de profits. Le seul problème est qu’il passe par du marketing : vendre avant de pouvoir acheter…

  2. Le financement participatif se révèle vraiment comme un système de levée de fonds d’avenir, et même de génération de profits. Le seul problème est qu’il passe par du marketing : vendre avant de pouvoir acheter…

Share This