ActualitéInvestissementsLes levées de fondsRetail & eCommerce

L’Amazon asiatique Lazada lève 75 millions d’euros

Le site marchand Lazada issu de l’incubateur des frères Samwer, vient de boucler une levée de fonds de 100 millions de dollars (75 millions d’euros). Le tour de table a été opéré auprès d’une série d’actionnaires hitoriques dont Holtzbrinck Ventures, Kinnevik, Summit Partners et Tengelmann Group. La structure belge Verlinvest compte, elle, parmi les nouveaux investisseurs.

Lazada a développé une place de marché qui permet aux commerçants de vendre facilement leurs produits sur internet. De leur côté, les frères Samwer, n’hésitent pas à la qualifier de « centre commercial en ligne ». Présente en Indonésie, Malaisie, Thaïlande, au Vietnam et aux Philippines, la plateforme touche un marché de près de 600 millions de consommateurs et se présente comme un véritable « Amazon Like ».

Lancée en mars 2012, la marketplace avait déjà finalisé quatre augmentations de capital, dont trois en l’espace de trois mois. Ce dernier investissement porte donc le montant total des fonds levés à 178 millions d’euros.

La plateforme ne communique par sur ses principaux indicateurs, mais son CEO Maximillian Bittner a précisé qu’il comptait atteindre le seuil de rentabilité à l’horizon 2015.

Les derniers fonds levés devraient être alloués au renforcement des dispositifs logistiques. La marketplace vient également de lancer son application Android, alors que les achats mobiles représenteraient d’ores et déjà 10% des transactions réalisées sur la plateforme.

Cette massive levée de fonds intervient seulement un mois après une opération similaire menée par Zalora, un site de mode en ligne également propulsé par Rocket internet.

Crédit photo: Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
L’Amazon asiatique Lazada lève 75 millions d’euros
À Milan, des défilés virtuels pour la Fashion Week
Covid-19: Google Maps repère et cartographie les zones d’infection
WeWork réduit la voilure en Chine
FinTech: la banque publique russe Sberbank entérine sa transformation en géant de la Tech
Podcasts : La voix est-elle le nouveau graal des médias numériques ?
YouTube
Face au boycott, Facebook, Twitter et YouTube acceptent de réguler les contenus nocifs
Copy link