ActualitéAmérique du nordBusinessHealthcare

Amazon, JPMorgan et Warren Buffett s’allient pour offrir une assurance-santé moins chère à leurs salariés américains

Face à un système de couverture sociale déficient, Berkshire Hathaway, la société d’investissement du milliardaire Warren Buffett, et la banque américaine JPMorgan Chase et Amazon ont noué un partenariat afin de développer une offre pour l’ensemble de leurs collaborateurs visant à réduire les coûts d’accès aux soins de santé. Plus de 500 000 employés aux États-Unis pourraient bénéficier de cette assurance-santé moins chère.

Les dépenses de santé pèsent 18% de l’économie américaine 

Dans le pays de l’Oncle Sam, les dépenses de santé ne cessent d’augmenter chaque année, à tel point qu’elles grimpent plus vite que l’inflation. L’an passé, ces dernières représentaient 18% de l’économie américaine. Face à ce constat, les entreprises, qui mettent en place des régimes de soins de santé pour plus de 160 millions d’Américains, ainsi que le gouvernement tentent d’agir pour réduire ces coûts. Aux yeux de Jeff Bezos et de Warren Buffett, il est urgent de réduire les coûts d’assurance des employés et d’offrir une meilleure offre dans ce secteur. «Les coûts colossaux des soins de santé agissent comme un ténia affamé sur l’économie américaine», dénonce ainsi Warren Buffett, CEO de Berkshire Hathaway.

Pour l’instant au stade de projet, cette nouvelle société indépendante sera à but non lucratif. «La nouvelle entreprise se concentrera d’abord sur les solutions technologiques qui fourniront aux employés américains et à leurs familles des services de soins simplifiés, de haute qualité et transparents à un coût raisonnable», ont indiqué Amazon, Berkshire Hathaway et JPMorgan Chase. Dans la foulée de l’annonce de la création de cette entreprise, les principaux acteurs de l’assurance-santé outre-Atlantique, à l’image d’UnitedHealth, Humana et Aetna, ont chuté à Wall Street.

Bouton retour en haut de la page
Amazon
Amazon, JPMorgan et Warren Buffett s’allient pour offrir une assurance-santé moins chère à leurs salariés américains
Paiement fractionné: la Banque Postale s’allie à la FinTech Alma
La startup de Jessica Alba Honest Company lève 413 millions de dollars lors de son IPO
La Cnil clôture les mises en demeure d’Engie et EDF sur les données collectées par les compteurs Linky
Transformation numérique: le groupe lyonnais Visiativ veut lever jusqu’à 8 millions d’euros
Microsoft Viva : une révolution sur le marché?
Facebook: 3 questions sur la suspension de Donald Trump