ActualitéAmérique du nordBusinessDistributionFoodTech

Amazon mise 13,7 milliards de dollars sur Whole Foods Market

  • La marketplace américaine vient de s’offrir la chaîne de supermarchés bio Whole Foods Market pour 13,7 milliards de dollars.
     
  • Cette opération constitue la plus grosse acquisition d’Amazon depuis sa création.
     
  • Whole Foods Market revendique 465 supermarchés situés principalement aux États-Unis (444), mais aussi au Canada (12) et au Royaume-Uni (9).

 

Après avoir imposé sa domination sur le marché des ventes en ligne, Amazon poursuit son offensive dans le commerce physique. La marketplace américaine vient ainsi de s’offrir la chaîne de supermarchés bio Whole Foods Market. L’opération s’élève à 13,7 milliards de dollars, ce qui constitue la plus grosse acquisition d’Amazon depuis sa création. La transaction devrait être clôturée au cours du second semestre 2017. 

Fondée en 1980 par John Mackey, Renee Lawson Hardy, Mark Skiles et Craig Weller, Whole Foods Market revendique 465 supermarchés situés principalement aux États-Unis (444), mais aussi au Canada (12) et au Royaume-Uni (9). Acteur majeur sur le marché des produits bio outre-Atlantique, la société a notamment conclu un accord de partage de revenus avec la start-up californienne Instacart. Cette dernière développe une plateforme de livraison collaborative de produits d’épicerie. En mars dernier, Instacart avait bouclé un tour de table de 400 millions de dollars.

Amazon poursuit son offensive dans le commerce physique 

Le rachat de Whole Foods Market confirme les ambitions de la firme américaine sur le marché de l’épicerie. Amazon a notamment lancé Amazon Fresh, son service de livraison de produits frais, surgelés et d’épicerie. A ce dispositif, la marketplace a décidé d’y greffer le service de drive-in Amazon Fresh Pickup. Ce dernier permet aux abonnés d’Amazon Prime de venir récupérer leurs courses à partir d’un quart d’heure après avoir passé leur commande en ligne, le tout sans sortir une seule fois de leur véhicule. 

Avec Whole Foods Market, Amazon renforce surtout sa présence physique dans le commerce. Fin 2016, le géant américain avait notamment dévoilé Amazon Go, un concept d’épicerie high-tech où le client n’a plus besoin de passer à la caisse pour payer. La marketplace a également ouvert des librairies physiques aux États-Unis pour multiplier les passerelles entre ses services en ligne et le commerce physique.

Lire aussi :

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Close
Share This