ActualitéRetail & eCommerce

Amazon pourrait se lancer dans la réservation d’hôtels

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Le secteur est important et l’arrivée d’Amazon pourrait peser. Selon le site Skift, la firme de Jeff Bezos pourrait se lancer dans la réservation d’hôtels en ligne en lançant prochainement Amazon Travel. Pour cela, le site d’information dédié à l’univers du voyage a repéré plusieurs offres d’emploi postées par Amazon à Boston, New York et San Francisco. Sur l’offre de Boston, l’annonce précise notamment, parmi les objectifs, l’entretien de relations avec des hôtels clients.

Plusieurs hôteliers auraient déjà été contactés par Amazon. Selon les personnes jointes par Skift, la solution s’apparenterait à une véritable marketplace : les commerçants précisent les informations relatives aux chambres, aux disponibilités, les prix pratiqués et peuvent insérer des photos d’illustration. Au final, une commission de 15% serait prélevée sur les réservations prépayées.

Un des hôteliers contactés par Skift précise qu’Amazon s’est basé sur les évaluations enregistrées sur TripAdvisor pour sélectionner les hôtels à contacter, ces derniers devant disposer de quatre étoiles ou plus pour participer au programme. Le service pourrait voir le jour dès 2015, mais ne serait disponible que pour quelques grandes villes américaines, du moins dans un premier temps.

Un commentaire

  1. Google a déjà un service similaire mais il n’en fait pas la pub. Si je cherche un hotel dans ma ville, je trouve les liens sponsorisés classiques (booking, govoyages, …) mais aussi un encadré clairement annoncé comme un lien commercial. Je tombe alors sur ce qui semble être un service Google et qui est un moteur de comparaison. Maintenant, l’immense avantage pour l’hôtelier, c’est qu’il n’est pas lié avec ce service par un contrat lui piquant 30% de commission comme avec booking.com ou bien 15% avec Amazon. Si les hôteliers sont un peu futé (bien faire indexer leur prix par Google en faisant du code HTML propre), il va y avoir moyen de s’affranchir d’un intermédiaire glouton et peu moral (bénéfices dans un paradis fiscal, etc) et grâce à la position de force du moteur. Par contre, il faut que la loi évolue en France et interdise la claude dans les contrats booking qui empêche de vendre moins cher que par leur intermédiaire. Si l’hôtelier peut répercuter dans son prix la commission prise par l’intermédiaire, la concurrence sera renforcée au bénéfice du consommateur.

Bouton retour en haut de la page
Amazon pourrait se lancer dans la réservation d’hôtels
[DECODE Quantum] A la rencontre de la startup WeLinQ
La FinTech SumUp valorisée 8 milliards d’euros après une nouvelle levée de fonds
[Série B] BNPL : Hokodo lève 37 millions d’euros pour sa solution B2B
[Made in Bordeaux] VivaTech : les startups de Nouvelle-Aquitaine en force au salon
[Seed] la marketplace des artisans d’art, Meillart, accueille Thibaud Elzière à son capital
[Série A] Onepilot lève 15 millions d’euros pour déployer sa solution de support client

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media