ActualitéBusiness

Android pour la première fois en tête du marché américain des smartphones

La dernière étude comScore réalisée aux Etats-Unis sur trois mois avant janvier 2011 révèle un changement notable de leadership sur le marché US des smartphones.

Pour la première fois, et avec 31.2% de parts de marché, les mobiles sous Android dépassent ceux du constructeur canadien RIM (30.4%) et Apple (24.7%). La percée d’Android est d’autant plus spectaculaire qu’en octobre 2010, l’OS de Google n’occupait que la troisième place du précédent classement comScore.

Concernant les marques et sur la même période, Samsung reste bien accroché à la première place du marché global des mobiles aux Etats-Unis avec 24.9% des 234 M d’américains de 13 et plus utilisateurs de mobiles. Il devance LG (20,8%), Motorola (16,5%), RIM (8,6%) et Apple (7,0%).

3 commentaires

  1. Google, après avoir attaqué Microsoft pour monopole et abus de position dominante se retrouve exactement dans la situation de celui qu’il a combattu.
    Néanmoins, reconnaissons que ses choix et acquisitions sont fort judicieux.
    Et certainement pour Androïd qui se révèle tout simplement intuitif, gratuit et ultra performant face à des OS « maisons ».

  2. Il serait intéressant de voir les chiffres pour l’Europe, notamment quand on voit qu’Apple ne représente que 25% des OS et 7% des marques aux USA.

  3. Je me demande si je n’aurais pas du préférer Android à RIM, dont j’étais pourtant super contente (la première semaine, lol) mais qui ne fait que planter depuis quelque jour sur mon BlackBerry Torch. J’espère que le défaut vient du téléphone, et que ce n’est pas un problème récurrent chez RIM. Bref, en tout cas bravo à Android qui a triomphé d’Apple et de Microsoft, clap clap clap !

Bouton retour en haut de la page
Android pour la première fois en tête du marché américain des smartphones
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux
[Série D] Exotec lève 335 millions de dollars pour devenir la première licorne industrielle française
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
Avec 25,5 milliards de dollars levés en 2021, la Tech londonienne domine l’Europe
[SEED] Stoïk lève 3,8 millions d’euros auprès d’Alven Capital et Kima Ventures pour assurer les PME contre les cyberattaques
Google demande l’annulation d’une amende de 100 millions d’euros reçue de la Cnil pour ses cookies