ActualitéMediaStartup

Neuilly Nouveaux Médias à la recherche de nouvelles jeunes pousses

Avis aux jeunes startups ! L’association Neuilly Nouveaux Médias vient de lancer ce lundi son troisième appel à projets.

Les candidats ont donc jusqu’au 12 février prochain pour déposer leur dossier. A l’issue du dépôt des candidatures, une pré-sélection sera organisée par Deloitte et PWC. Le comité de sélection se réunira, quant à lui, au cours du mois de mars pour désigner les lauréats, qui seront hébergés dans une grande entreprise neuilléenne au printemps 2012.

Pour tenter d’intégrer le projet, les startups doivent néanmoins réunir un certain nombre de conditions :

  • Etre implantée en région Ile-de-France.
  • Avoir moins de 3 ans, et compter moins de 5 salariés.
  • Etre en lien avec le secteur des nouveaux médias ou des nouvelles technologies.
  • Disposer d’un business model reposant sur un marché réel et existant.

Fondée en 2010 par Jean-Christophe Fromentin, maire de Neuilly, cette pépinière regroupant 15 entreprises partenaires vise à apporter son soutien aux jeunes startups. Les sociétés retenues sont donc hébergées directement et gratuitement dans de grandes entreprises de la ville comme Chanel, Clarins, JCDecaux, Michel Page ou encore M6 et bénéficient d’un coaching pendant les 23 mois maximum de leur résidence.

Playtouch, LT2 et iDispo sont les trois dernières startups lauréates du 2ème appel à projet organisé par l’association.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Neuilly Nouveaux Médias à la recherche de nouvelles jeunes pousses
Formation aux métiers du numérique: O’clock lève 4 millions d’euros auprès d’Educapital et Ring
Comment Amazon a transformé Prime en levier magique d’acquisition
E-santé: l’Américain Aptar rachète le Français Voluntis, spécialisé dans les logiciels de suivi médical
HR Tech: Deel lève 425 millions de dollars supplémentaires pour faciliter les recrutements à l’étranger
Digital Marketing en 2021: le temps de l’action et du sens pour convaincre des clients potentiels
N26
La néobanque allemande N26 lève 777 millions d’euros pour une valorisation à 7,76 milliards d’euros