ActualitéTech

[Bourse Fondation Steria] L’appel à projets est ouvert !

La Bourse de la Fondation Steria, incubateur de projets solidaires s’appuyant sur les nouvelles technologies, vient de lancer son 8ème appel à candidatures auprès des élèves des grandes écoles et des différentes universités. A la clef de la sélection : l’obtention d’une bourse d’un montant pouvant atteindre 10 000 €.

Le dispositif vise à permettre aux étudiants de développer des services innovants destinés aux personnes en difficulté (lutte contre l’exclusion ou l’illettrisme, aide aux seniors et aux personnes handicapées). L’aspect innovant des projets est, pour sa part, encouragé à travers l’utilisation de technologies favorisant la mobilité, l’accessibilité ou ayant recours à la domotique ou à la robotique.

Les candidats ont donc jusqu’au 14 mars prochain pour déposer leur dossier. Les délibérations du jury s’effectueront, quant à elles, le 2 avril 2012.

Afin de participer, les étudiants doivent toutefois répondre à plusieurs conditions. Parmi elles :

  • Constituer une équipe de 3 à 6 personnes.
  • Présenter une synthèse du projet avec une description des actions envisagées.
  • Présenter le budget simplifié et le calendrier prévisionnel du projet.

Ces derniers peuvent, dans un premier temps, effectuer une préinscription en ligne sur le site officiel. 

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Bourse Fondation Steria] L’appel à projets est ouvert !
Live shopping: NTWRK lève 50 millions de dollars auprès de Goldman Sachs et du groupe de luxe français Kering
Bitcoin, NFT, salons audio…: Comment Twitter veut attirer les créateurs de contenus?
Pourquoi Taster s’est tourné vers le crowd equity funding après sa levée de 37 millions de dollars
FoodTech: Flink valorisé à 2,1 milliards de dollars après un tour de table mené par DoorDash
E-commerce: DataHawk lève 6 millions d’euros pour accompagner les revendeurs Amazon dans leur activité
Le directeur technologique de Facebook va céder sa place à Andrew Bosworth, spécialiste du metaverse