ActualitéStartupTech

AppFuel: un nouvel outil de gestion et de monétisation pour les développeurs d’applications mobiles

Cette plateforme propose un système de recommandation pour gagner de nouveux utilisateurs et générer des revenus. 

Disponible en version beta depuis décembre dernier, AppFuel vient d’officialiser sa version publique. Il s’agit d’une plateforme BtoB qui permet aux développeurs d’applications mobiles de gagner en visibilité et de trouver une nouvelle source de revenus, grâce à un système de recommandations. Le principe : une fois inscrits sur AppFuel, les développeurs peuvent ajouter une option «applications recommandées» à leurs propres applications. Cette promotion offerte à d’autres développeurs leur permet soit de grossir leur nombre d’utilisateurs grâce à une recommandation réciproque, soit d’engranger des recettes en proposant des recommandations payantes.

AppFuel est aussi un outil de gestion très complet : il fournit aux développeurs les statistiques de leurs applications en temps réel, ainsi qu’un tableau de bord leur permettant de gérer toutes leurs applications à la fois.

Pour le lancement de son activité, la start-up fondée par Andrew Boos et basée à Palo Alto, a effectué une première levée de fonds d’une valeur de plusieurs centaines de milliers d’euros. Son objectif est de commencer à travailler avec une trentaine d’applications.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
AppFuel: un nouvel outil de gestion et de monétisation pour les développeurs d’applications mobiles
Moratoire sur la 5G: Cédric O défend une «technologie indispensable» face à la maire EELV de Strasbourg
Grâce au cloud, Microsoft surpasse les attentes du marché
Quels enjeux pour Twitter, Facebook et Google face au Sénat américain?
Accenture s’apprête à acquérir le cabinet OpusLine pour se renforcer dans la santé
HR Tech: les annonces qu’il ne fallait pas manquer depuis juin
Puces informatiques: dans un secteur en ébullition, AMD acquiert Xilinx pour 35 milliards de dollars