A la uneArts et CultureTech

[Avant-première] Le co-fondateur de Deezer, Jonathan Benassaya, lance le service cloud Stream Nation

L’ex-fondateur de Deezer, qui vit aujourd’hui en Californie à San Francisco, tourne la page de Plizy, ce projet de boîtier Hdmi connecté à une application iPad. Le français lance un service de cloud personnel, destiné à concentrer tous ses contenus vidéo et photos en un seul endroit, un media center sécurisé. Baptisé Stream Nation, il permet de streamer et transcoder des vidéos en n’importe quel format et de les conserver.

L’idée de Stream Nation, c’est avant tout de proposer un service BtoC qui résout le problème de l’éclatement des contenus sur les devices de chacun. Le modèle de Stream Nation repose sur une tarification palliative avec la capacité de stockage comme variable : gratuit jusqu’à 2 Go de stockage de contenus, jusqu’à  19€/mois en illimité. Stream Nation intéresse déjà les agences de publicité pour leur présentation clients par exemple.

La beta test de Stream Nation est ouverte depuis plusieurs mois auprès de 1500 beta-testeurs, le service va se lancer en Europe ( France, Allemagne et Royaume-Uni), pour se lancer dans quelques semaines sur le marché américain.

Jonathan Benassaya, au micro de FrenchWeb :



Marion Moreau

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

3 commentaires

  1. Au TOP ce service !
    hate de l’utiliser et espère que le mode de partage entre amis ou famille est bien pensé.
    Longue vie à Stream Nation

Bouton retour en haut de la page
[Avant-première] Le co-fondateur de Deezer, Jonathan Benassaya, lance le service cloud Stream Nation
Par sécurité, Joe Biden devra-t-il renoncer à son vélo interactif Peloton?
loon
Alphabet décide d’en finir avec Loon, son projet d’accès Internet par ballons
quantique
Les technologies quantiques encore loin de la commercialisation
Akka Technologies
Aéronautique: à Toulouse, la suppression de 900 emplois chez Akka Technologies fait réagir
Innovation quantique: de quoi parle-t-on?
Anthony Levandowski gracié par Trump après avoir volé des secrets de fabrication à Google