ActualitéBusinessTech

AppGratis: une stratégie pour faire payer davantage les développeurs?

Business Insider a récemment publié un document révélant comment AppGratis inciterait les développeurs à payer certaines sommes en fonction du rang auquel ils souhaitent propulser leurs applications dans le classement de l’App Store.

Expulsée de l’App Store depuis une dizaine de jours, la start-up française AppGratis a récemment lancé une pétition en ligne où elle invite les internautes à manifester leur soutien en demandant à la marque à la pomme le retour de l’application dans la boutique en ligne.

Toutefois, la bonne foi de l’application pourrait se retrouver quelque peu entachée. En effet, selon Business Insider, il y aurait un décalage entre les déclarations officielles d’AppGratis sur la façon dont elle favorise les applications et comment elle attire, en réalité, les développeurs.

En effet, selon un document que s’est procuré Business Insider, AppGratis fournirait aux développeurs une estimation du rang que pourrait atteindre une application dans le classement de l’App Store en fonction de la somme qu’ils seraient prêts à payer.

pricing

A titre d’exemple, le document indique qu’AppGratis estime qu’il faut payer 100 000 dollars pour qu’une application ait une chance de se hisser dans le top 5 du classement de la version américaine de l’App Store.

Un tableau qui viendrait donc contredire les récentes déclarations de Simon Dawlat, le CEO d’AppGratis, faites à Techcrunch. Celui-ci expliquait, en effet, que l’application AppGratis ne s’immisçait pas dans « le business » des classements des applications au sein de l’App Store. En ajoutant que « leur business à eux » était de faire découvrir de nouvelles applications aux utilisateurs, de « construire une communauté » sur le long terme.

Contacté par la rédaction de Business Insider, Simon Dawlat aurait simplement comparé la stratégie d’AppGratis à de l’achat publicitaire mobile, sans s’étendre davantage sur le tableau en question.

Retrouvez ici l’interview de Fleur Pellerin et de Simon Dawlat au micro de Frenchweb.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This