ActualitéTech

Apple : 51 millions d’iPhone et 26 millions d’iPad écoulés au dernier trimestre

Les prévisions pour le prochain trimestre déçoivent les observateurs

Apple a publié ses résultats pour le premier trimestre fiscal 2014, qui renvoie aux mois d’octobre à décembre 2013, un bilan qui laisse les observateurs plus ou moins mitigés. La firme de Cupertino affiche un chiffre d’affaires de 57,6 milliards de dollars – son record pour un trimestre – pour un bénéfice à 13,1 milliards.

En termes de ventes, 51 millions d’iPhone ont été écoulés, soit un niveau inférieur à ce sur quoi tablaient de nombreux analystes même si la firme précise qu’il s’agit de son meilleur trimestre. Les ventes d’iPad (26 millions d’unités) atteignent aussi leur plus haut niveau, bien au dessus des 14,1 millions écoulés le trimestre précédent. Enfin, 4,8 millions de Mac ont été vendus sur la période. Les ventes en magasins atteignent pour leur part les 7 milliards de dollars et celles sur iTunes 2,4 milliards.

Mais au delà de ces chiffres, ce sont les prévisions de la marque à la pomme qui déçoivent les investisseurs. Elle s’attend a un chiffre d’affaires compris entre 42 et 44 milliards de dollars pour une marge brute entre 37% et 38% pour le prochaine trimestre.

Tags

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

3 commentaires

  1. On peut parfois douter de l’expertise des experts et analystes : ils sont déçus devant les meilleurs résultats. 
    C’est drôle à mourir, ils vont encore nous prévoir la mort d’Apple.

Apple : 51 millions d’iPhone et 26 millions d’iPad écoulés au dernier trimestre
FinTech: la banque publique russe Sberbank entérine sa transformation en géant de la Tech
Podcasts : La voix est-elle le nouveau graal des médias numériques ?
YouTube
Face au boycott, Facebook, Twitter et YouTube acceptent de réguler les contenus nocifs
Malgré son éviction par Apple et Google, Fortnite génère toujours plus de revenus
[DECODE Brésil] La FinTech et l’e-commerce défient la pandémie en Amérique latine
Gate Watcher : « Chaque pays européen souhaite avoir son industrie de la cybersécurité »
Copy link