ActualitéTech

Apple : 51 millions d’iPhone et 26 millions d’iPad écoulés au dernier trimestre

Les prévisions pour le prochain trimestre déçoivent les observateurs

Apple a publié ses résultats pour le premier trimestre fiscal 2014, qui renvoie aux mois d’octobre à décembre 2013, un bilan qui laisse les observateurs plus ou moins mitigés. La firme de Cupertino affiche un chiffre d’affaires de 57,6 milliards de dollars – son record pour un trimestre – pour un bénéfice à 13,1 milliards.

En termes de ventes, 51 millions d’iPhone ont été écoulés, soit un niveau inférieur à ce sur quoi tablaient de nombreux analystes même si la firme précise qu’il s’agit de son meilleur trimestre. Les ventes d’iPad (26 millions d’unités) atteignent aussi leur plus haut niveau, bien au dessus des 14,1 millions écoulés le trimestre précédent. Enfin, 4,8 millions de Mac ont été vendus sur la période. Les ventes en magasins atteignent pour leur part les 7 milliards de dollars et celles sur iTunes 2,4 milliards.

Mais au delà de ces chiffres, ce sont les prévisions de la marque à la pomme qui déçoivent les investisseurs. Elle s’attend a un chiffre d’affaires compris entre 42 et 44 milliards de dollars pour une marge brute entre 37% et 38% pour le prochaine trimestre.

3 commentaires

  1. On peut parfois douter de l’expertise des experts et analystes : ils sont déçus devant les meilleurs résultats. 
    C’est drôle à mourir, ils vont encore nous prévoir la mort d’Apple.

Bouton retour en haut de la page
Apple : 51 millions d’iPhone et 26 millions d’iPad écoulés au dernier trimestre
Redressement judiciaire pour Sigfox, à la recherche de nouveaux acquéreurs.
Que propose Google pour remplacer les cookies publicitaires?
[Série B] IA: InstaDeep lève 88 millions d’euros auprès du laboratoire allemand BioNTech
Pourquoi Starlink, le service internet par satellite d’Elon Musk, n’a plus qu’une seule station en France
Suite au soutien de Bruno Lemaire et de l’Elysée, Christel Heydemann devrait être nommée à la direction d’Orange
Stéphane Richard pourrait rester en poste jusqu’à la nomination de Christel Heydemann à la tête d’Orange