ActualitéBusinessRetail & eCommerceTech

Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne

AFP

Le géant américain Apple a annoncé vendredi le lancement la semaine prochaine de son premier magasin en ligne en Inde, comptant profiter de la saison où se succèdent plusieurs fêtes dans le pays pour accroître sa part actuellement minuscule de ce marché en pleine croissance. Apple est un acteur mineur en Inde, loin derrière son rival sud-coréen Samsung pour la vente de téléphones portables, un secteur où le fabricant de l’iPhone se situe exclusivement sur le segment du luxe. Sa nouvelle offensive en Inde intervient alors que le pays, troisième économie d’Asie, vient de connaître une chute record de son PIB avec le confinement imposé pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

En Inde, une frénésie d’achats démarre habituellement en octobre, avec toutes sortes de promotions et de réductions offertes par les magasins pour attirer les clients au moment de fêtes hindoues très populaires comme Navaratri et Diwali. Le magasin en ligne d’Apple ouvrira le 23 septembre et proposera « une gamme abordable » avec des offres sur les Mac, les iPad et les accessoires pour les étudiants, selon un communiqué de la multinationale. Les modèles d’AirPod, iPad et Apple Pencil seront disponibles en anglais, hindi ainsi qu’en plusieurs autres langues indiennes.

«Nous savons combien il est important pour nos clients de rester en contact avec ceux qu’ils aiment et avec le monde qui les entoure. Nous sommes impatients de nous connecter avec nos clients et d’étendre notre soutien en Inde avec l’Apple Store en ligne le 23 septembre!», commente le CEO d’Apple Tim Cook dans un tweet.

Un marché de 1,3 milliard d’habitants

Actuellement, Apple vend ses produits en Inde par le biais de vendeurs tiers, dont Amazon. Le marché indien, avec son 1,3 milliard d’habitants et le nombre encore relativement bas de propriétaires de téléphones portables, est considéré à fort potentiel pour l’entreprise. Selon des estimations de l’industrie, Apple ne détient aujourd’hui que 2% du marché indien. Une demande en 2016 d’ouvrir des boutiques Apple Store en Inde avait été rejetée, en raison d’une règle imposant aux magasins étrangers de vente au détail d’avoir 30% de leurs produits fabriqués localement, selon des informations de presse.

Le pays a depuis adapté cette règle, donnant aux compagnies jusqu’à huit ans pour s’y conformer, dans le cadre d’un effort pour attirer l’investissement étranger et créer des emplois. Certains smartphones d’Apple, dont l’iPhone 11, sont assemblés dans le Sud de l’Inde, à Chennaï et Bangalore, dans des usines oppérées par les Taïwanais Foxconn et Wistron.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Live shopping: NTWRK lève 50 millions de dollars auprès de Goldman Sachs et du groupe de luxe français Kering
Bitcoin, NFT, salons audio…: Comment Twitter veut attirer les créateurs de contenus?
Pourquoi Taster s’est tourné vers le crowd equity funding après sa levée de 37 millions de dollars
FoodTech: Flink valorisé à 2,1 milliards de dollars après un tour de table mené par DoorDash
E-commerce: DataHawk lève 6 millions d’euros pour accompagner les revendeurs Amazon dans leur activité
Le directeur technologique de Facebook va céder sa place à Andrew Bosworth, spécialiste du metaverse