AcquisitionActualitéAmérique du nordArts et CultureBusinessInvestissementsTech

Apple s’offre la start-up Asaii pour mieux concurrencer Spotify

Pleinement engagé dans la bataille de la musique en streaming depuis le lancement de son service Apple Music en juillet 2015, la marque à la pomme ne compte pas lésiner sur les moyens permettant de battre le leader mondial du secteur, à savoir le Suédois Spotify. Nouvelle illustration avec le rachat de la start-up californienne Asaii, qui développe une technologie permettant de détecter avant tout le monde les futures stars de la musique, selon des sources proches du dossier citées par Axios.

Bien que l’opération n’ait pas été confirmée par Apple, les profils LinkedIn des trois fondateurs d’Asaii indiquent qu’ils travaillent au sein de la firme de Cupertino depuis ce mois d’octobre. De plus, la jeune pousse avait envoyé un mail à ses clients le mois dernier pour annoncer l’arrêt de ses activités le 14 octobre. Le montant de la transaction serait inférieur à 100 millions de dollars.

Le programme RISE de Spotify, source d’inspiration pour Apple ?

Fondée en 2016 par Austin Chen, Chris Zhang et Sony Theakanath, Asaii a conçu une plateforme qui s’appuie sur l’analyse des données issues des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram…) et des services de musique en streaming (Apple Music, Spotify, YouTube, SoundCloud…) pour dénicher les talents cachés. Destinée aux labels, la technologie de la start-up californienne repose essentiellement sur le machine learning pour agréger et traiter l’ensemble des données sur les artistes. «Nos algorithmes de machine learning trouvent des artistes dix semaines avant qu’ils ne percent dans les charts», indique la société, qui assure être capable «de trouver le prochain Justin Bieber avant tout le monde».

En plus d’améliorer ses recommandations auprès de ses utilisateurs, principalement sur Apple Music et iTunes, les algorithmes de machine learning d’Asaii pourraient également permettre à la marque à la pomme d’entamer des collaborations plus étroites avec des artistes encore peu connus du public, à la manière d’un label. En agissant de la sorte, Apple marcherait dans les pas de Spotify qui a lancé en octobre 2017 le programme RISE visant à promouvoir des artistes émergents.

Si Apple Music est sur le point de battre Spotify aux États-Unis, à raison de 27 millions d’abonnés payants pour la plateforme américaine d’ici la fin de l’année contre 24 millions pour Spotify selon le Financial Times, la marque à la pomme a cependant encore beaucoup de chemin à parcourir pour rivaliser avec la plateforme suédoise à l’échelle mondiale. A ce jour, Spotify revendique 83 millions d’abonnés payants dans le monde, contre plus de 50 millions pour Apple Music. La dynamique est en faveur de la firme de Cupertino mais l’écart reste encore conséquent. De plus, les deux plateformes doivent composer avec un nouveau concurrent de taille depuis octobre 2016 : Amazon. La marketplace américaine a en effet lancé Amazon Music Unlimited avec un catalogue de 50 millions de titres musicaux dans l’optique de rivaliser durablement avec les mastodontes que sont Spotify et Apple Music.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Apple s’offre la start-up Asaii pour mieux concurrencer Spotify
Face à Stadia et la PlayStation 5, Microsoft dévoile sa Xbox Series X
«En France, nous n’avons pas assez de pure-players dans le numérique»
Les offres d’emploi de la semaine
Voiture autonome : Waymo s’offre la startup britannique Latent Logic pour mettre les pieds en Europe
iPhone: Apple rachète la startup Spectral Edge, spécialiste de l’amélioration photographique
L’intelligence artificielle peut-elle achever la 10e symphonie de Beethoven?
Copy link