ActualitéTech

Apple va s’endetter de 17 milliards de dollars pour racheter ses propres actions

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Une opération bien moins coûteuse que de puiser dans ses 150 milliards de dollars de trésorerie…

Ce pourrait bien être l’une des plus importantes phases de désendettement d’une entreprise privée jamais connue. Selon le Financial TimesApple serait en train de se préparer à vendre l’équivalent de 17 milliards de dollars d’obligations, ce qui équivaudrait à la seconde plus grande opération de ce type dans le monde.

L’objectif de cette transaction titanesque : racheter ses propres actions sur le marché. La firme à la pomme avait expliqué la semaine passée vouloir accélérer sa politique de rachat de capital en augmentant sa cible de 60 milliards de rachats à 90 milliards de dollars.

Le géant américain prévoirait d’utiliser le produit de la vente de la dette pour financer le rachat d’actions plutôt que de puiser dans sa trésorerie de 150 milliards de dollars. Solliciter sa trésorerie est en effet une opération plus compliquée qu’il n’y paraît : sur les 150 milliards de disponibles, 88%, soit 130 milliards, se situent à l’étranger. Et les rapatrier déboucherait sur une taxation de 35% explique le quotidien britannique…

Une opération qui cible les acteurs européens

Par conséquent, cette vente d’obligations viserait à priori principalement les acteurs européens de la zone euro, où les taux d’ intérêt sont plus bas qu’aux États-Unis. Elle a pour objectif de diversifier la base d’investisseurs de la dette d’Apple.

La société basée à Cupertino avait déjà vendu pour 17 milliards de dollars d’obligations  il y a un an , ce qui était la plus importante vente de dette d’entreprise au monde à l’époque. Un record éclipsé cinq mois plus tard lorsque la société de télécommunications Verizon avait vendu l’équivalent de 49 milliards de dollars d’obligations afin de contribuer au financement de l’acquisition de 45% des parts dans Verizon Wireless.

Bouton retour en haut de la page
Apple va s’endetter de 17 milliards de dollars pour racheter ses propres actions
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
Facebook, Amazon, Uber, Twitter… Pourquoi la Tech américaine recrute moins qu’avant ?
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media