ActualitéTech

Apple va s’endetter de 17 milliards de dollars pour racheter ses propres actions

Une opération bien moins coûteuse que de puiser dans ses 150 milliards de dollars de trésorerie…

Ce pourrait bien être l’une des plus importantes phases de désendettement d’une entreprise privée jamais connue. Selon le Financial TimesApple serait en train de se préparer à vendre l’équivalent de 17 milliards de dollars d’obligations, ce qui équivaudrait à la seconde plus grande opération de ce type dans le monde.

L’objectif de cette transaction titanesque : racheter ses propres actions sur le marché. La firme à la pomme avait expliqué la semaine passée vouloir accélérer sa politique de rachat de capital en augmentant sa cible de 60 milliards de rachats à 90 milliards de dollars.

Le géant américain prévoirait d’utiliser le produit de la vente de la dette pour financer le rachat d’actions plutôt que de puiser dans sa trésorerie de 150 milliards de dollars. Solliciter sa trésorerie est en effet une opération plus compliquée qu’il n’y paraît : sur les 150 milliards de disponibles, 88%, soit 130 milliards, se situent à l’étranger. Et les rapatrier déboucherait sur une taxation de 35% explique le quotidien britannique…

Une opération qui cible les acteurs européens

Par conséquent, cette vente d’obligations viserait à priori principalement les acteurs européens de la zone euro, où les taux d’ intérêt sont plus bas qu’aux États-Unis. Elle a pour objectif de diversifier la base d’investisseurs de la dette d’Apple.

La société basée à Cupertino avait déjà vendu pour 17 milliards de dollars d’obligations  il y a un an , ce qui était la plus importante vente de dette d’entreprise au monde à l’époque. Un record éclipsé cinq mois plus tard lorsque la société de télécommunications Verizon avait vendu l’équivalent de 49 milliards de dollars d’obligations afin de contribuer au financement de l’acquisition de 45% des parts dans Verizon Wireless.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Apple va s’endetter de 17 milliards de dollars pour racheter ses propres actions
DECODE Retail avec Carole Juge-Llewellyn, Fondatrice de Joone
Pourquoi Mark Zuckerberg veut fusionner Facebook avec Instagram et WhatsApp
Index Ventures : « Les startups européennes retardent leur développement aux États-Unis » 
Soraya Jaber : « Je ne me sentais pas légitime en tant que femme CEO aussi jeune »
L’État lance un fonds pour inciter les Français à investir dans des PME et startups
Le PDG de Spotify investit dans la licorne européenne Northvolt