A la uneActualitéAmérique du nordBusinessInvestissements

Apple, Yahoo: les nouveaux coups de coeur tech de la holding de Warren Buffet

Warren Buffet, le magnat de la finance, s'intéresserait maintenant de près au secteur de la tech. La holding Berkshire Hathaway, détenue par la troisième fortune mondiale en 2016 (Forbes), a racheté 9,8 millions de d'actions Apple, valorisant cet investissement à plus d'un milliard de dollars. Ce mouvement aurait été effectué par un dirigeant de la holding, et non par le milliardaire lui-même, précise le Wall Street Journal. Autre cible convoitée, Yahoo!, que le conglomérat pourrait racheter dans une joint-venture avec un autre milliardaire, Dan Gilbert (Quicken Loans), d'après Reuters.

Cet intérêt pour la firme à la pomme intervient alors que la marque a été bousculé à la publication de ces derniers résultats, avec un chiffre d'affaires pour la première fois en baisse depuis dix ans. L'investisseur de la tech Carl Icahn annonçait également avoir revendu toutes ses parts dans Apple, pronostiquant l'appétit toujours plus grand des constructeurs chinois. Même scénario dans le cas de Yahoo!. Alors que le management de Marissa Mayer est critiqué, le groupe a vu chuter son chiffre d'affaires de plus de 11% au premier trimestre. Quand les lieutenants de Warren Buffet s'intéressent à la tech, c'est lorsque les entreprises semblent fragilisées.

Dans le détail, le portefeuille de Berkshire Hathaway se compose d'Apple, suivie par des investissements traditionnels dans le monde bancaire, industriel, agroalimentaire, principalement. On trouve également IBM, que le groupe détient à 8,53%, d'après les documents que s'est procuré CNBC. Pour la presse anglo-saxonne, Apple pourrait devenir «le nouveau IBM», alors que le groupe informatique tente une diversification tous azimuts (eSanté, data, IoT) pour réduire ses pertes.

Outre les investissements dans la tech, Warren Buffet s'est aussi rapproché des CEO de la Silicon Valley en les faisant participer à son programme «The Giving Pledge» (avec Bill Gates), par lequel les fortunes américaines s'engagent à donner, a minima, 50% de leur fortune à des oeuvres caritatives.

Lire aussi : «The Giving Pledge», 138 milliardaires s’engagent à changer le monde

Tags

Jeanne Dussueil

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This