ActualitéTech

[App’Olympics] Le français My Sweety Pic, sélectionné pour la finale internationale

Les App’Olympics, imaginés par BeMyApp, se sont tenus ce week-end dans 5 pays en simultané. En France, la compétition se déroulait à l’IESA Multimédia à Paris.

Créatifs, développeurs et graphistes entre autres, ont planché jusqu’à hier soir pour développer des applications mises en compétition au niveau national puis international.

Au total, 780 participants se sont mobilisées entre Paris, Berlin, Londres, Dallas, San Francisco et New-York. 162 idées ont été picthées et 41 applications développées. En France, l’événement a rassemblé 200 personnes, 35 idées ont été présentées vendredi soir et parmi elles, 5 ont été sélectionnées pour être développées pendant le week-end.

Après une nouvelle session de picths, My Sweety Pic, véritable photomaton japonais de poche, a remporté l’édition parisienne du concours. Propulsée pour la finale des App’Olympics, l’appli française est donc désormais confrontée aux votes du public face aux projets étrangers : PlayPitch (San Francisco) Kinvolved (New-York), HaikuBrew (Dallas), Unlock Your Brain (Berlin) et StarJar (Londres). Les internautes ont donc jusqu’à mercredi soir pour voter et soutenir leur application préférée.


Retrouvez toutes les photos de ce week-end BemyApp.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
[App’Olympics] Le français My Sweety Pic, sélectionné pour la finale internationale
[DECODE] Obsolescence : fabricants et consommateurs, tous responsables ?
Coronavirus: après l’annulation du salon mondial du mobile, quel impact sur le secteur des télécoms?
Comment les équipementiers informatiques se renouvellent grâce à l’e-sport
Les offres d’emploi de la semaine
FinTech: comment le Britannique GoCardless veut devenir la référence des paiements récurrents
Huawei: une nouvelle inculpation aux Etats-Unis pour vol de secrets industriels
Copy link