Actualité

[Dernière minute] Le CNNum se dote enfin d’un site web !

Communiquant jusqu’alors par l’intermédiaire des réseaux sociaux et de ses comptes Twitter et Facebook, le Conseil National du Numérique (CNNum) vient de mettre en ligne, à l’instant, son propre site web.

Développée sous WordPress et hébergée par le groupe PagesJaunes, la plateforme regroupe l’ensemble des informations relatives au CNNum et s’articule autour de trois axes majeurs :

  • Les avis du CNNum publiés depuis sa création.
  • Le calendrier des principaux rendez-vous et rencontres du CNNum.
  • Des pages d’information sur le numérique en France regroupant des données clés et des informations sur les métiers, les formations et la création d’entreprises dans le domaine du numérique.

Enfin, une rubrique « OpenData » est également disponible et recensera, au fur et à mesure, les données relatives à l’activité du CNNum.

Un commentaire

  1. Et déjà, sans surprise, les premiers mensonges « patronaux »…

    http://www.cnnumerique.fr/avis-et-dossiers/dossiers/
    « Des dizaines de milliers d’emplois qualifiés demeurent non pourvus fautes de filières de formation adéquates… »

    Faux.. archi-faux : il y a toutes les formations au numérique que l’on veut en France, cet argument ne tient pas la route !
    Il suffit de former les 30 000 chômeurs en informatique, ou des scientifiques au chômage, comme cela se fait d’ailleurs couramment depuis plus d’une dizaine d’années…
    Le CNN se fait l’écho du Syntec Numérique en réduisant les informaticiens à de simples « piles de compétences » et en causant délibérément un préjudice moral aux nombreux chômeurs de la profession (parfois de longue durée).

Bouton retour en haut de la page
[Dernière minute] Le CNNum se dote enfin d’un site web !
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs
Investissements
Licornes françaises: où sont les femmes?
Instagram propose à ses influenceurs de vendre des abonnements à leurs followers
[Build Up] Luko fait l’acquisition de son concurrent allemand Coya
[Build Up] Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux