ActualitéArts et CultureBusinessEurope

Après digiSchool, Thierry Debarnot va ouvrir un campus étudiant à Lyon dédié au jeu vidéo

L’an passé, au moment de quitter digiSchool, le groupe d’éducation en ligne qu’il a co-fondé, Thierry Debarnot affirmait vouloir se donner du temps avant de se lancer dans une nouvelle aventure entrepreneuriale. Près d’un après son départ de digiSchool, l’entrepreneur lève le voile sur son nouveau projet et il est pour le moins ambitieux.

Aux côtés de Valérie Dmitrovic, ex-directrice nationale de l’ISEG, il s’apprête ainsi à ouvrir un campus étudiant dédié à l’industrie du jeu vidéo. «Nous sommes partis d’un constat très simple : le premier marché de divertissement au monde ne dispose pas d’une structure éducative dédiée à l’Europe. Pourtant, sa croissance est exponentielle et les débouchés importants», expliquent Valérie Dmitrovic et Thierry Debarnot, les fondateurs du campus. Baptisé «Gaming Campus», le lieu, qui se revendique comme le premier du genre en Europe, sera situé à Lyon et doit ouvrir ses portes en octobre prochain.

450 étudiants formés d’ici 2021

Étalé sur 1 200 mètres carrés, le campus abritera la Gaming Business School, une école de management, accessible en post-bac ou en admission parallèle, pour former aux enjeux et aux métiers de l’industrie du jeu vidéo, la Gaming Academy, une filière e-sport études, qui conjugue un programme de performances e-sportives et un programme éducatif de niveau Bachelor, pour former les futurs professionnels du sport électronique, ainsi que le Gaming Guru, un service de coaching ouvert à tous pour apprendre à jouer, progresser et améliorer ses classements aux côtés de joueurs professionnels. Les locaux seront aménagés au travers de 8 espaces de travail et de vie, avec notamment une arena, qui sera réservée aux compétitions e-sport et aux entraînements en conditions réelles, des espaces de co-studying, un studio de streaming, une salle de sport et un espace dédié à la réalité virtuelle.

Les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes. Pour la première rentrée de l’établissement, le nombre de places est limité à 30 étudiants en première année, 20 étudiants en troisième année, 20 étudiants en quatrième année pour la Gaming Business School et 10 joueurs pour la Gaming Academy. A l’horizon 2021, Gaming Campus ambitionne de former 450 étudiants et de délivrer 100 000 sessions de coaching par an. Valérie Dmitrovic et Thierry Debarnot songent d’ores et déjà à ouvrir un deuxième établissement en France et à développer la plateforme de coaching Gaming Guru à l’international.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Après digiSchool, Thierry Debarnot va ouvrir un campus étudiant à Lyon dédié au jeu vidéo
La startup Element AI lève 150 millions de dollars pour aider les entreprises à adopter l’intelligence artificielle
Vers la fin des contenus clickbait sur Google?
WeWork confirme son intention d’entrer en Bourse et restreint les pouvoirs de son PDG
[DECODE] Comment Instagram a fait exploser ses revenus publicitaires
Les offres d’emploi de la semaine
Des employés à temps partiel de Whole Foods (Amazon) privés de leurs avantages médicaux
Libra: « Nous n’avons pas vocation à jouer les pirates »
[Made in Bordeaux] Ça bouge dans l’écosystème!
Enquête aux Etats-Unis sur un système de freinage automatique de Nissan
Téléconsultation: la consolidation se poursuit avec le rapprochement des startups Medadom et Docadom