ActualitéActualité Start Me UpArts et CultureEuropeInvestissementsStart Me Up

Après les apps de musique, DJiT lève 2,4 millions d’euros pour se développer dans le hardware

  • La société éditrice d'applications mobiles fait le pari des objets connectés pour la musique

  • Sur le marché de la Musique Tech, une multitude d'applications pour mobile et iPad; la différenciation se trouve dans l'association software et produit physique.

  • DJiT revendique 80 millions de téléchargements de ses applications depuis sa création.
     

Le montant

DJiT, spécialisée dans le développement d’applications mobiles de mix musique, a annoncé une levée de fonds de 2,4 millions d'euros auprès d’XLR capital, de la BPI, d'investisseurs privés (Martin Solveig & JC Carré – associé historique & opérationnel de David Guetta) et des historiques (Entrepreneur Venture, Daniel Marhely, le fondateur de Deezer).

DJiT édite aussi notamment edjing.com, une plateforme de musique vidéos permettant d’écouter, de mixer et de partager des clips gratuitement et légalement sur internet.

Le marché

Créée en 2011, la société a depuis développé huit nouvelles applications inspirées d'edjing Mix, telles Equalizer+, Bass Booster, EQ ou encore YouSing. DJiT se base sur un modèle économique freemium (généré par les revenus publicitaires et la vente in-apps de fonctionnalités de mix). Elle revendique 80 millions de téléchargements de ses applications depuis sa création. 

Pour se différencier des applications concurrentes (Mixxx, MuseScore, Djay, CrossDJ…), la start-up a également noué un partenariat avec Apple lui permettant d'être «associée au lancement de l’iPhone 7».

Les objectifs de la Start-up

Avec ce nouveau financement, DJiT compte poursuivre son internationalisation et poursuivre son développement dans le hardware. Au-delà des logiciels, elle commercialise une table de mixage connectée baptisée Mixfader. En 2013, edjing était présente sur les marchés nord-américain et asiatique, «représentant respectivement 30% et 20% du marché de l’application en volume», confiait Jean-Baptiste Hironde, le fondateur à Frenchweb

«Nous voulons faire de DJiT le 1er écosystème d’applications et produits physiques entièrement dédiés à la musique. (…) DJiT se positionne comme l’un des meilleurs candidats pour devenir la première licorne française dans le domaine de la musique», affirme le fondateur.

Fondateur: Jean-Baptiste Hironde

Siège: Paris

Date de création: 2011

Levée de fonds: 2 millions d'euros (2013)

Tags

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Après les apps de musique, DJiT lève 2,4 millions d’euros pour se développer dans le hardware
À Milan, des défilés virtuels pour la Fashion Week
Covid-19: Google Maps repère et cartographie les zones d’infection
WeWork réduit la voilure en Chine
FinTech: la banque publique russe Sberbank entérine sa transformation en géant de la Tech
Podcasts : La voix est-elle le nouveau graal des médias numériques ?
YouTube
Face au boycott, Facebook, Twitter et YouTube acceptent de réguler les contenus nocifs
Copy link