ActualitéManagement

Assises du numériques: voici venu le temps des propositions!!

Après le lancement, le retour et les suites des Assises du Numérique, voici venu le temps des pro-po-si-tions ! Et pour vous, de contribuer à les améliorer.

Pourquoi donc ?

Comme je l’avais évoqué avant, pendant et après la journée du 29 mai dernier, on pouvait constater la faible mobilisation autour de l’économie de l’innovation du numérique, et en particulier des startups et de l’entrepreneuriat. On ne trouve à ce sujet que quelques propositions dans les 27 pistes proposées le 29 mai dernier par le Cabinet d’Eric Besson. Or, placer la France dans les grands pays du numérique requiert une bien plus grande ambition, notamment sur l’entrepreneuriat dans les TICs.

Depuis de nombreuses années, nombre d’associations ont fait leur lobbying relatif à leur métier (opérateurs télécoms, hébergeurs, médias, investisseurs, éditeurs de logiciels, SSII, ayant droits de contenus, etc). Quelques associations comme l’AFIC (investisseurs en capital) ou l’IE Club ont fait diverses propositions autour de l’entrepreneuriat. Mais ne les ont pas resorti de leur chapeau à l’occasion des Assises du Numérique, certaines ayant d’ailleurs déjà été suivies d’effets ces dernières années.

image

Dans le cadre des assises, une association s’est réellement mobilisée : l’AFDEL (Association Française des Editeurs de Logiciels), avec ses Assises du Logiciel dont une première session a eu lieu la semaine dernière. Mais les tables rondes n’ont pour l’instant pas abouti à des propositions concrètes.

J’ai eu aussi l’occasion d’animer la semaine dernière un Atelier organisation par Cyber-Elles et l’Echangeur-PME sur “le passage à la vitesse supérieure” pour les startups. Quelques idées en ont germé qui sont intégrées dans le plan dont il est ici question.

De son côté, le Cabinet d’Eric Besson a lancé un site et un wiki des Assises du Numérique où les Internautes peuvent notamment commenter les différentes mesures  proposées le 29 mai. Il n’y a quasiment aucun commentaire sur les 27 pistes et sept pistes sont proposées par les Internautes – aucune sur l’entrepreneuriat. Quand aux nombreux ateliers qui ont déjà eu lieu, on n’en trouve ni compte rendu, ni liste de propositions qui en auraient résulté. Il y a par contre environ 150 discussions dans le Forum des Assises. Au vu de tout cela, on ne peut que constater qu’il est difficile de mettre en place une “démocratie participative” via Internet pour préparer un plan.

Un plan pour développer l’entrepreneuriat dans les TICs

Je me suis alors dit qu’il était utile de structurer un ensemble cohérent avec un diagnostic de la situation, des objectifs, une stratégie et des pistes d’action pour le gouvernement autour du thème de la création d’entreprises dans le numérique.

Même si je suis certainement plein d’illusions, je me lance !  Avec la conviction qu’au pire, les idées ne se propagent pas instantanément, mais progressivement, à l’usure.

Le résultat est une proposition de plan pour “Développer l’entrepreneuriat et faire réussir les startups dans les TICs”.

image

C’est un travail qui se veut collaboratif et coordonné. Toutes les bonnes volontés sont bienvenues pour compléter ce plan, en distinguant bien la partie diagnostics, objectifs, stratégie et propositions. Une petite dizaine de contributeurs m’ont déjà aidé à consolider ce plan dont certains sont mentionnés dans la couverture, et je les en remercie chaleureusement.

Les grandes lignes du plan

Partant du constat que nous avons en France une insuffisante circulation de l’argent, des talents, de la créativité et des idées, le plan se focalise :

  • Sur la culture du risque et de l’ambition, qu’il nous faut développer en France et dans ce secteur, avec une plus grande exemplarité des élites et une communication plus soutenue.
  • Sur un encouragement des jeunes à entreprendre et une mobilisation de l’enseignement supérieur dans cette direction afin d’augmenter le flux de créations d’entreprises. Ceci passe par à la fois par des mesures tactiques court terme et par une restructuration ambitieuse du territoire.
  • Sur le financement des PME innovantes du secteur des TICs qui est encore très insuffisant notamment dans le capital d’amorçage et le capital risque afin de permettre aux PME innovantes d’atteindre la taille critique. Un financement dont la composante privée devrait être amplifiée par des incitations appropriées car il dépend beaucoup trop du secteur public.
  • Dans la dimension internationale, qu’il faut accélérer chez les PME innovantes des TICs.

image

Et maintenant ?

Pour faire évoluer ce plan :

  • J’ai mis en accès libre son fichier Word 2003. Il est aussi lisible sous OpenOffice. Pour une simple consultation, le PDF est également téléchargeable.
  • Si vous souhaitez compléter ou modifier ce plan, annotez-le en mode révision et retournez moi le document par mail (indiqué dans la colonne de droite dans ce blog). J’intègrerai les modifications dans la version publiée au fur et à mesure. Tout en assurant la cohérence d’ensemble. Indiquez-moi au passage si vous souhaitez être mentionnés comme contributeur du plan.
  • Vous pouvez également commenter le plan sous forme de commentaires à ce post.
  • Je suis preneur de témoignages vivants pouvant être intégrés en verbatim dans le plan, en particulier dans la partie du diagnostic.
  • Je le posterai sur le site des Assises du Numérique. Quelque part… sachant qu’il n’y a pas de point d’entrée spécifique à l’entrepreneuriat.

Nous devons avoir en tête qu’il s’agit de propositions pour l’action publique, et qu’elles doivent donc être à sa portée et concrètes. Même si l’on sait bien qu’il ne faut pas compter uniquement sur elle pour faire avancer le sujet. Il faudra donc éviter les propositions qui commencent par “encourager”, “inciter”, “veiller” et autres “favoriser” et sont donc trop vagues si elles ne sont pas suivies d’une action précise pour quelqu’un.

J’ai conscience que ma méthode de travail n’est peut-être pas très moderne ni ne permet une traçabilité aussi bonne qu’avec un wiki. Elle me semble néanmoins plus adaptée à la création d’un plan structuré et cohérent.

Alors, à vous de jouer maintenant !

Olivier Ezratty

Tags

Richard Menneveux

CEO @AdsVark Media Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This