ActualitéBusinessMarketing & CommunicationTech

Astro lève 8,3 millions de dollars pour gérer les emails avec un chatbot

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici
  • Cette levée de fonds survient alors qu’Astro vient de lancer la bêta publique de sa solution de messagerie intelligente.
     
  • L'application priorise dans la boîte de réception les mails envoyés par de vraies personnes, et non par des marques ou des agences par exemple.
     
  • Grâce aux flux d’informations analysées, le bot peut proposer à l’utilisateur des conseils et des idées basés sur son activité au sein de sa boîte mail.

 

Le montant

La start-up américaine Astro, qui développe une application de messagerie intelligente et un bot pour optimiser les flux de travail, a bouclé un tour de table de 8,3 millions de dollars mené par Redpoint. Aspect Ventures, Harrison Metal et Upside Partnership ont également participé à l’opération. Cette levée de fonds survient alors qu’Astro vient de lancer la bêta publique de sa solution de messagerie intelligente.

Le marché

Fondée en 2015 par Ross Dargahi, Roland Schemers et Andy Pflaum, Astro a conçu une plateforme Web et mobile pour gérer le courrier électronique. Il comporte l’ensemble des fonctionnalités disponibles sur les messageries actuelles (désabonnement des newsletters, étiquettes VIP, planification de mails…), à l’image de Gmail, mais il commence par prioriser dans la boîte de réception les mails envoyés par de vraies personnes, et non par des marques ou des agences par exemple. 

Le suvi des mails de l’utilisateur permet à Astrobot de devenir plus intelligent. Grâce aux flux d’informations analysées, le bot peut proposer à l’utilisateur des conseils et des idées basés sur son activité. Astrobot est également en mesure d’échanger avec l’utilisateur pour évoquer des tâches mentionnées dans d’anciens mails qui sont restés sans réponse. 

En fonction de l’activité de l’utilisateur, le bot peut lui proposer de modifier les paramètres. Par exemple, si vous parlez souvent à quelqu’un, le bot pourra vous demander si vous souhaitez lui octroyer une étiquette VIP. Vous pouvez aussi demander à Astrobot de rechercher un nom ou un contact pour obtenir des informations sur les comptes LinkedIn et les autres réseaux sociaux de la personne en question.

Sur le marché, Astro doit faire face à des acteurs, comme Missive, Ryver ou Front, qui ont également développé des outils pour gérer les boîtes mails partagées.

Les objectifs de la Start-up 

Cet investissement doit permettre à Astro de poursuivre le développement de sa messagerie intelligente. Ce financement vise également à étendre son cercle de partenariats avec des entreprises développant des solutions collaboratives pour les entreprises, à l’image de Slack, Atlassian, ou hébergeant des applications d’entreprises, comme Salesforce et GitHub.

Fondateurs : Ross Dargahi, Roland Schemers et Andy Pflaum

Lancement : 2015

Siège social : Palo Alto (Californie)

Activité : messagerie intelligente

Financement : 8,3 millions de dollars en mars 2017

Lire aussi :

Bouton retour en haut de la page
Astro lève 8,3 millions de dollars pour gérer les emails avec un chatbot
[Nominations] Similarweb, Serena, Ogury, LinkCy… les nominations de la semaine
La FinTech britannique Checkout rachète le Français Ubble
[Série A] Staffing : Whoz lève 25 millions d’euros auprès de PSG Equity
HR Path lève 225 millions d’euros, dont la moitié en fonds propres
La Cnil presque débordée en 2021, « une année sans précédent »
[Série A] Blockchain : Arianee lève 20 millions d’euros auprès de Tiger Global
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media